Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

.: Lecture/Ecriture - Ce qu'ils en ont dit :.
Ce qu'ils en ont dit

Sélectionner par auteurs... - Sélectionner par thèmes...
  Auteurs
  • Carmine Abate
  • Kôbô Abé
  • Jacques Abeille
  • Olivier Adam
  • Milena Agus
  • Riikka Ala-Harja
  • Svetlana Alexievitch
  • Jakuta Alikavazovic
  • Eugenia Almeida
  • Nathacha Appanah
  • Aharon Appelfeld
  • Isaac Asimov
  • Pieter Aspe
  • Stéphane Audeguy
  • Paul Auster
  • Marcel Aymé
  • Thilde Barboni
  • Alessandro Baricco
  • Cathie Barreau
  • Svetislav Basara
  • Rick Bass
  • Henry Bauchau
  • Pierre Bayard
  • Frédéric Beigbeder
  • Jeanne Benameur
  • Stefano Benni
  • Geneviève Bergé
  • Thomas Bernhard
  • Philippe Besson
  • Neil Bissoondath
  • Lionel Bourg
  • Nicolas Bouvier
  • André Brink
  • Wolfgang Büscher
  • Géva Caban
  • Albert Camus
  • Jean-Claude Carrière
  • Antoni Casas Ros
  • Camilo José Cela
  • René Char
  • Jacques Chessex
  • Driss Chraïbi
  • Christos Chryssopoulos
  • Claro
  • Albert Cohen
  • Ivy Compton-Burnett
  • Vincenzo Consolo
  • Douglas Coupland
  • Mia Couto
  • Bruce Cummings
  • Stig Dagerman
  • Francis Dannemark
  • Kamel Daoud
  • François-René de Chateaubriand
  • Philippe de la Genardière
  • Erri De Luca
  • Caroline De Mulder
  • Serge Delaive
  • Jean-Philippe Delhomme
  • Don DeLillo
  • Virginie Despentes
  • Régine Detambel
  • Helen Dewitt
  • Mohammed Dib
  • Joël Dicker
  • Annie Dillard
  • Fatou Diome
  • Edgar Laurence Doctorow
  • John Dos Passos
  • Fedor Michaïlovich Dostoievski
  • Marguerite Duras
  • Lawrence Durrell
  • Umberto Eco
  • François Emmanuel
  • Mathias Enard
  • J. M Erre
  • Andreas Eschbach
  • Abilio Estévez
  • Eric Faye
  • Alice Ferney
  • Jérôme Ferrari
  • Vera Feyder
  • Nick Flynn
  • Jonathan Safran Foer
  • Richard Ford
  • Karen Joy Fowler
  • Paula Fox
  • Esther Freud
  • Mark Frost
  • Carlos Fuentes
  • Anne-Marie Garat
  • Gabriel Garcia Márquez
  • Pascal Garnier
  • Romain Gary
  • Laurent Gaudé
  • Brigitte Giraud
  • Julia Glass
  • William Golding
  • Michal Govrin
  • Günter Grass
  • Graham Greene
  • Andrew Sean Greer
  • Sofia Guellaty
  • Jean-Michel Guenassia
  • Cécile Guilbert
  • Yannick Haenel
  • Jim Harrison
  • Hallgrimur Helgason
  • Frank Herbert
  • Hermann Hesse
  • Michel Houellebecq
  • Nancy Huston
  • Siri Hustvedt
  • John Irving
  • Kazuo Ishiguro
  • Miranda July
  • Ismaïl Kadaré
  • Laura Kasischke
  • Hiromi Kawakami
  • Daniel Kehlmann
  • Abdelkébir Khatibi
  • Stephen King
  • Hanif Kureishi
  • Denis Lachaud
  • Jean-Marie Laclavetine
  • Dany Laferrière
  • Marie-Hélène Lafon
  • Jean-Luc Lagarce
  • Caroline Lamarche
  • She Lao
  • Patrick Lapeyre
  • Reif Larsen
  • Linda Lê
  • Jean-Marie Gustave Le Clézio
  • Violette Leduc
  • Gaston Leroux
  • Michèle Lesbre
  • Doris Lessing
  • Torgny Lindgren
  • António Lobo Antunes
  • David Lodge
  • Jean-Yves Loude
  • Amin Maalouf
  • Loriano Macchiavelli
  • Naguib Mahfouz
  • Andreï Makine
  • Ossip Mandelstam
  • Henning Mankell
  • Thomas Mann
  • Sándor Márai
  • Pierre Mari
  • Jean Mattern
  • Carson McCullers
  • Pascal Mercier
  • Leonard Michaels
  • Pierre Michon
  • Henry Miller
  • Richard Millet
  • Mo Yan
  • Max Monnehay
  • Jean Montenot
  • Antonio Muñoz Molina
  • Haruki Murakami
  • Kiyoko Murata
  • Herta Müller
  • Vladimir Nabokov
  • Ito Naga
  • Vidiadhar Surajprasad Naipaul
  • Torborg Nedreaas
  • Guadalupe Nettel
  • Cees Nooteboom
  • Hubert Nyssen
  • Dan O'Brien
  • Nuala O'Faolain
  • Joyce Carol Oates
  • Yôko Ogawa
  • Véronique Ovaldé
  • Amos Oz
  • Orhan Pamuk
  • Matthew Pearl
  • José Luís Peixoto
  • Pierre Péju
  • Léo Perutz
  • Grégoire Polet
  • Jean Bernard Pouy
  • Richard Powers
  • Marcel Proust
  • Pascal Quignard
  • Elisabetta Rasy
  • Alain Rémond
  • Jean Rhys
  • Emili Rosales
  • Olivia Rosenthal
  • Philip Roth
  • Gabrielle Roy
  • Salman Rushdie
  • Françoise Sagan
  • Jérôme David Salinger
  • Lydie Salvayre
  • Goliarda Sapienza
  • Paul Scarron
  • Rob Schultheis
  • Winfried Georg Sebald
  • Will Self
  • William Shakespeare
  • Meir Shalev
  • Zeruya Shalev
  • Aki Shimazaki
  • José Carlos Somoza
  • Natsume Sôseki
  • Gunnar Staalesen
  • Jón Kalman Stefánsson
  • Heloneida Studart
  • Magda Szabó
  • Paco Ignacio Taibo II
  • Urbano Tavares Rodrigues
  • Chad Taylor
  • Steve Tesich
  • Zoé Valdés
  • François Vallejo
  • David Van Reybrouck
  • Mario Vargas Llosa
  • Lourdes Ventura
  • Jules Verne
  • Gore Vidal
  • Stephen Vizinczey
  • Voltaire
  • Kurt Vonnegut
  • Ornela Vorpsi
  • Cécile Wajsbrot
  • Herbjørg Wassmo
  • Frank Wedekind
  • Edith Wharton
  • Colson Whitehead
  • Dirk Wittenborn
  • Claire Wolniewicz
  • Virginia Woolf
  • Francis Wyndham
  • Irvin Yalom
  • Marguerite Yourcenar
  • Evgueni Zamiatine
  • Amin Zaoui
  • Stefan Zweig
  •   Haruki Murakami
    Prix littéraires


    "La plupart des gens ne savent pas apprécier la valeur d’un roman. Mais ils ne veulent pas rester à l’écart de la mode. Donc, il suffit qu’un livre ait reçu un prix, que tout le monde en parle, pour qu’il soit acheté et lu." 51, L1
    1Q84



    Monde littéraire

    "J’ai vraiment envie de leur rire au nez, là, à tous ces tristes individus qui fourmillent dans l’ombre, qui se courtisent les uns les autres, et se léchouillent leurs petites plaies, et s’asticotent, et qui, en même temps, jacassent à n’en plus finir sur la mission de la littérature." 52, L1
    1Q84


    Littérature

    "Pour l’exprimer sommairement, la fonction des récits, par rapport à une problématique donnée, est de substituer une forme à une autre. Par le biais du récit, une réponse se laisse présager, selon les caractéristiques et la direction de ce changement." 314, L1
    1Q84


    Nourriture

    " C'est bien de trouver bonne la nourriture. C'est la preuve qu'on est vivant."
    "La ballade de l'impossible"


    Désir

    "J'avais été émerveillé de voir qu'il existait tant de buts et de désirs variés de par le monde. C'est l'une des choses qui m'avait marqué au tout début de mon séjour à Tôkyô. Il est vrai que cela serait gênant qu'il n'existât pas quelques personnes pour être passionnées de cartographie, même si l'on n'en a pas besoin de beaucoup. Mais je trouvais étrange que quelqu'un qui se mettait à bégayer dès qu'il prononçait le mot "carte" eût envie d'entrer à l'Institut Géographique National."
    "La ballade de l'impossible"


    Poésie

    "La symbolique est indissociable de la poésie, comme le rhum l'est des pirates."
    "Kafka sur le rivage"


    Guerre

    "Ecoute. La bataille qui mettra fin à toutes les batailles n'existe pas... La guerre se nourrit d'"elle-même. Elle lèche le sang que la violence a répandu, elle dévore la chair blessée par les combats. La guerre est une sorte de créature auto-suffisante qui renaît d'elle-même. Il faut que tu le saches."
    "Kafka sur le rivage"


    Dieu

    "- Qu'est-ce qu'un dieu, hein?
    Comme le jeune homme restait perplexe, le colonel insista:
    - Oui, quelle tête il a, ton dieu, qu'est-ce qu'il fait?
    - Je ne sais pas très bien mais un dieu, c'est un dieu. Il est partout, il regarde ce qu'on fait, et il juge si c'est bien ou mal.
    - Comme un arbitre de foot alors?
    - Peut-être bien.
    - Alors Dieu est en short, il a un sifflet et l'oeil rivé à sa montre?"
    "Kafka sur le rivage"


    Sourire

    "Je ne sais pas trop comment dire, mais son sourire donne un sentiment de perfection. Il me fait penser à une petite flaque de soleil, qui apparaîtrait au fond d'un endroit secret. Une flaque de soleil avec une forme particulière. Dans le jardin de la maison que j'habitais à Nogata, il y avait de petites taches de soleil comme ça. Depuis tout petit, j'aime bien les regarder."
    "Kafka sur le rivage"


    Métaphore

    « -... les métaphores permettent de réduire la distance, dis-je.
    -(...)
    - Tu veux dire te rapprocher réellement d´une vérité métaphorique ou te rapprocher métaphoriquement d´une vérité réelle ? Ou peut-être que les deux sont complémentaires ? »
    « Kafka sur le rivage »


    Ainsité

    «- Se laisser absorber par la vie ?
    - Par exemple, quand tu es dans la forêt, tu deviens une partie de la forêt, tu ne fais qu´un avec elle : quand tu es sous la pluie, tu deviens cette pluie qui tombe. Quand c´est le matin, tu es le matin. Quand tu es devant moi, tu es une partie de moi. »
    « Kafka sur le rivage »


    Solitude

    "Ses prunelles reflètent la couleur de la solitude, comme le reflet d'un nuage gris sur un lac silencieux"
    "Le passage de la nuit"


    Solitaire

    "Il vivait seul, libre et tranquille, sans s’impliquer dans la complexité des relations humaines, sans être lié par des règles, sans être l’obligé de quelqu’un, ni à l'inverse sans que quiconque soit son obligé. Il était resté fidèle à ce principe. Et s’était préparé à en supporter les inconvénients."
    1Q84


    Pendule

    « L'horloge du salon frappait contre le mur du temps »
    « Chroniques de l'oiseau à ressort »



    Dire

    « Et s'il s'agit de quelque chose que les mots sont impuissants à exprimer, le mieux, c'est de ne pas en parler du tout. »
    « Kafka sur le rivage »



    Dire

    « Il y a des choses, tu sais, qui deviennent fausses dès qu'on en parle . Tu comprends ça ? »
    « Chroniques de l'oiseau à ressort »


    Lecture

    "Petit à petit, la réalité autour de moi disparaît, comme dans un fondu enchaîné sur un écran de cinéma. Je m´enfonce seul entre les pages. J´aime cette sensation plus que tout au monde."
    « Kafka sur le rivage »


    Lecture

    "Les gens normaux lisent peut-être énormément, mais ils ne savent pas parler avec les pierres ni les chats."
    "Kafka sur le rivage"


    Mort

    « Si les hommes vivaient éternellement, s'ils ne disparaissaient jamais, s'ils pouvaient rester pour toujours dans ce monde, en bonne santé, sans vieillir, tu crois qu'ils se tritureraient les méninges pour réfléchir, comme nous le faisons maintenant ? Nous, tu vois, on réfléchit sur tout, plus ou moins : philosophie, psychologie, logique. Religion, littérature. Est-ce que ces pensées, ces notions compliquées existeraient sur cette terre si la mort n'existait pas ? Je me demande? »
    « Chroniques de l'oiseau à ressort »


    Livres

    "- Je lisais et relisais mes livres, et, fermant les yeux de temps en temps, j'aspirais profondément leur odeur. D'ailleurs, le seul fait de respirer l'odeur d'un livre et d'en feuilleter les pages me rendait heureux."
    "La ballade de l'impossible"


    Livres

    "Chaque fois que je saisis un volume et l'ouvre, il s’échappe d'entre les pages un parfum du temps passé. Les connaissances profondes, les émotions intenses qui reposent derrière ces couvertures ont une odeur particulière."
    "Kafka sur le rivage"


    Destin

    « Parfois, le destin ressemble à une tempête de sable qui se déplace sans cesse. Tu modifies ton allure pour lui échapper. Mais la tempête modifie aussi la sienne. Tu changes à nouveau le rythme de ta marche, et la tempête change son rythme elle aussi. C'est sans fin, cela se répète un nombre incalculable de fois, comme une danse macabre avec le dieu de la Mort, juste avant l'aube. Pourquoi ? Parce que cette tempête n'est pas un phénomène venu d'ailleurs, sans aucun lien avec toi. Elle est toi-même, et rien d'autre. Elle vient de l'intérieur de toi. Alors, la seule chose que tu puisses faire, c'est pénétrer délibérément dedans, fermer les yeux et te boucher les oreilles afin d'empêcher le sable d'y entrer, et la traverser pas à pas. »
    « Kafka sur le rivage »


    Création

    "- Et créer véritablement, ça veut dire quoi, de manière concrète?
    - Eh bien, ça veut dire que... grâce à la musique qui atteint profondément mon coeur, je sois physiquement ébranlé dans mon corps; dans le même temps, que j'ébranle physiquement, aussi, le corps de celui qui écoute. En somme, créer ce genre d'état d'esprit, ressenti en commun, enfin..., je crois."
    "Le passage de la nuit"


    Bibliothèque

    "L'atmosphère de la bibliothèque déserte, tôt le matin, me comble de bonheur. A l'idée de tous les mots, de tous les mondes imaginaires qui reposent paisiblement dans ces pièces, je déborde du désir de préserver la beauté et l'harmonie du lieu..."
    "Kafka sur le rivage"