Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

.: Lecture/Ecriture - Ce qu'ils en ont dit :.
Ce qu'ils en ont dit

Sélectionner par auteurs... - Sélectionner par thèmes...
  Auteurs
  • Carmine Abate
  • Kôbô Abé
  • Jacques Abeille
  • Olivier Adam
  • Milena Agus
  • Riikka Ala-Harja
  • Svetlana Alexievitch
  • Jakuta Alikavazovic
  • Eugenia Almeida
  • Nathacha Appanah
  • Aharon Appelfeld
  • Isaac Asimov
  • Pieter Aspe
  • Stéphane Audeguy
  • Paul Auster
  • Marcel Aymé
  • Thilde Barboni
  • Alessandro Baricco
  • Cathie Barreau
  • Svetislav Basara
  • Rick Bass
  • Henry Bauchau
  • Pierre Bayard
  • Frédéric Beigbeder
  • Jeanne Benameur
  • Stefano Benni
  • Geneviève Bergé
  • Thomas Bernhard
  • Philippe Besson
  • Neil Bissoondath
  • Lionel Bourg
  • Nicolas Bouvier
  • André Brink
  • Wolfgang Büscher
  • Géva Caban
  • Albert Camus
  • Jean-Claude Carrière
  • Antoni Casas Ros
  • Camilo José Cela
  • René Char
  • Jacques Chessex
  • Driss Chraïbi
  • Christos Chryssopoulos
  • Claro
  • Albert Cohen
  • Ivy Compton-Burnett
  • Vincenzo Consolo
  • Douglas Coupland
  • Mia Couto
  • Bruce Cummings
  • Stig Dagerman
  • Francis Dannemark
  • Kamel Daoud
  • François-René de Chateaubriand
  • Philippe de la Genardière
  • Erri De Luca
  • Caroline De Mulder
  • Serge Delaive
  • Jean-Philippe Delhomme
  • Don DeLillo
  • Virginie Despentes
  • Régine Detambel
  • Helen Dewitt
  • Mohammed Dib
  • Joël Dicker
  • Annie Dillard
  • Fatou Diome
  • Edgar Laurence Doctorow
  • John Dos Passos
  • Fedor Michaïlovich Dostoievski
  • Marguerite Duras
  • Lawrence Durrell
  • Umberto Eco
  • François Emmanuel
  • Mathias Enard
  • J. M Erre
  • Andreas Eschbach
  • Abilio Estévez
  • Eric Faye
  • Alice Ferney
  • Jérôme Ferrari
  • Vera Feyder
  • Nick Flynn
  • Jonathan Safran Foer
  • Richard Ford
  • Karen Joy Fowler
  • Paula Fox
  • Esther Freud
  • Mark Frost
  • Carlos Fuentes
  • Anne-Marie Garat
  • Gabriel Garcia Márquez
  • Pascal Garnier
  • Romain Gary
  • Laurent Gaudé
  • Brigitte Giraud
  • Julia Glass
  • William Golding
  • Michal Govrin
  • Günter Grass
  • Graham Greene
  • Andrew Sean Greer
  • Sofia Guellaty
  • Jean-Michel Guenassia
  • Cécile Guilbert
  • Yannick Haenel
  • Jim Harrison
  • Hallgrimur Helgason
  • Frank Herbert
  • Hermann Hesse
  • Michel Houellebecq
  • Nancy Huston
  • Siri Hustvedt
  • John Irving
  • Kazuo Ishiguro
  • Miranda July
  • Ismaïl Kadaré
  • Laura Kasischke
  • Hiromi Kawakami
  • Daniel Kehlmann
  • Abdelkébir Khatibi
  • Stephen King
  • Hanif Kureishi
  • Denis Lachaud
  • Jean-Marie Laclavetine
  • Dany Laferrière
  • Marie-Hélène Lafon
  • Jean-Luc Lagarce
  • Caroline Lamarche
  • She Lao
  • Patrick Lapeyre
  • Reif Larsen
  • Linda Lê
  • Jean-Marie Gustave Le Clézio
  • Violette Leduc
  • Gaston Leroux
  • Michèle Lesbre
  • Doris Lessing
  • Torgny Lindgren
  • António Lobo Antunes
  • David Lodge
  • Jean-Yves Loude
  • Amin Maalouf
  • Loriano Macchiavelli
  • Naguib Mahfouz
  • Andreï Makine
  • Ossip Mandelstam
  • Henning Mankell
  • Thomas Mann
  • Sándor Márai
  • Pierre Mari
  • Jean Mattern
  • Carson McCullers
  • Pascal Mercier
  • Leonard Michaels
  • Pierre Michon
  • Henry Miller
  • Richard Millet
  • Mo Yan
  • Max Monnehay
  • Jean Montenot
  • Antonio Muñoz Molina
  • Haruki Murakami
  • Kiyoko Murata
  • Herta Müller
  • Vladimir Nabokov
  • Ito Naga
  • Vidiadhar Surajprasad Naipaul
  • Torborg Nedreaas
  • Guadalupe Nettel
  • Cees Nooteboom
  • Hubert Nyssen
  • Dan O'Brien
  • Nuala O'Faolain
  • Joyce Carol Oates
  • Yôko Ogawa
  • Véronique Ovaldé
  • Amos Oz
  • Orhan Pamuk
  • Matthew Pearl
  • José Luís Peixoto
  • Pierre Péju
  • Léo Perutz
  • Grégoire Polet
  • Jean Bernard Pouy
  • Richard Powers
  • Marcel Proust
  • Pascal Quignard
  • Elisabetta Rasy
  • Alain Rémond
  • Jean Rhys
  • Emili Rosales
  • Olivia Rosenthal
  • Philip Roth
  • Gabrielle Roy
  • Salman Rushdie
  • Françoise Sagan
  • Jérôme David Salinger
  • Lydie Salvayre
  • Goliarda Sapienza
  • Paul Scarron
  • Rob Schultheis
  • Winfried Georg Sebald
  • Will Self
  • William Shakespeare
  • Zeruya Shalev
  • Meir Shalev
  • Aki Shimazaki
  • José Carlos Somoza
  • Natsume Sôseki
  • Gunnar Staalesen
  • Jón Kalman Stefánsson
  • Heloneida Studart
  • Magda Szabó
  • Paco Ignacio Taibo II
  • Urbano Tavares Rodrigues
  • Chad Taylor
  • Steve Tesich
  • Zoé Valdés
  • François Vallejo
  • David Van Reybrouck
  • Mario Vargas Llosa
  • Lourdes Ventura
  • Jules Verne
  • Gore Vidal
  • Stephen Vizinczey
  • Voltaire
  • Kurt Vonnegut
  • Ornela Vorpsi
  • Cécile Wajsbrot
  • Herbjørg Wassmo
  • Frank Wedekind
  • Edith Wharton
  • Colson Whitehead
  • Dirk Wittenborn
  • Claire Wolniewicz
  • Virginia Woolf
  • Francis Wyndham
  • Irvin Yalom
  • Marguerite Yourcenar
  • Evgueni Zamiatine
  • Amin Zaoui
  • Stefan Zweig
  •   Pascal Quignard
    Sommeil

    "Confier à l'autre son sommeil est peut-être la seule impudeur.
    Laisser se regarder en train de dormir, d'avoir faim, de rêver, de se tendre, de s'évaser, est une étrange offrande.
    Une incompréhensible offrande."
    "Villa Amalia"


    Colère

    "Tant qu'il couve le sentiment de la colère emplit le torse d'énergie, exalte le cerveau, soutient les projets que l'âme a conçus. Soutient le regard. Etaie les heures. Excite le temps."
    "Villa Amalia"


    Amour

    "Car la vie entre les femmes et les hommes est un orage perpétuel.
    L'air entre leurs visages est plus intense - plus hostile, plus fulgurant - qu'entre les arbres ou les pierres.
    Parfois, de rares fois, de belles fois, la foudre tombe vraiment, tue vraiment. C'est l'amour."
    "Villa Amalia"


    Amour

    "Il y a dans tout amour quelque chose qui fascine. Quelque chose de beaucoup plus ancien que ce qui peut être désigné par les mots que nous avons appris longtemps après que nous sommes nés."
    "Villa Amalia"


    Sagesse

    "… Car après qu’on a ruiné la cupidité des richesses, des honneurs et des plaisirs du monde, il s’élève dans l’âme, de cette ruine, d’autres honneurs, d’autres richesses, d’autres plaisirs, qui ne sont pas du monde visible, mais de l’invisible.
    "Les ombres errantes"


    Adieu

    "Toute cause en nous est récapitulée et fictive. Nous ne connaissons jamais ce qui finit à l’instant de sa fin véritable. Tout adieu est un mot dont on veut croire qu’il conclut. Or il ne débute rien et il n’achève rien.
    "Les ombres errantes"


    Langage

    "Jamais il (Junichirô Tanizaki) ne céda d’un pouce sur le caractère mensonger des conceptions et des narrations.
    Le langage est un mentir."
    "Les ombres errantes"


    Terre

    "A la fin du XXIème siècle la moitié des plantes et des animaux qui existent encore sera éteinte.
    Auront disparu 4 327 espèces de mammifères ;
    9 672 espèces d’oiseaux ;
    98 749 espèces de mollusques ;
    401 015 espèces de coléoptères ;
    6 224 espèces de reptiles ;
    23 007 espèces de poissons "
    "Les ombres errantes"


    Ethnologie

    "Alors le monde occidental se mit à protéger l’ethnologie. Les enquêtes sur le terrain devinrent des prétextes nobles pour investir les bouts du monde qui se refusaient encore à l’usage de la monnaie bancaire et pour infecter de désir les yeux des hommes les plus pauvres afin de les perdre dans un mirage.
    Les dons médicaux et alimentaires détruisirent les traditions. L’assistance sédentarisa la liberté. Soumettant les groupes aux produits de l’industrie et à l’alcool, elle les ouvrit à la consommation inutile et à l’hébétude. Les ayant agrippés par la monnaie, elle les arrima au crédit et à l’humiliation sociale."
    "Les ombres errantes"


    Loi

    " … la rhétorique au bord de la langue, qui permet de distendre le lien qui étrangle l’âme de chacun par l’usage de la langue du groupe…
    "Les ombres errantes"


    Beauté

    "Dans l'après-midi vide elle eut soudain le désir d'aller au Louvre pour le plaisir d'errer dans beaucoup de beauté."
    "Villa Amalia"


    Solitude

    "La solitude, la chance, l’indocilité, le risque de la mort, la désintoxication, la lucidité, le silence, le perdu, la nudité, l’anachorésis, l’excessus, le don, l’immédiation, l’angoisse, l’excitation sont des valeurs franches .
    Toutes les valeurs franches sont secrètes.
    La tache aveugle préférée à l’œillère.
    Franc veut dire asocial.
    "Les ombres errantes"


    Solitude

    " « La Bible dit : Malheur à l’homme seul. Un homme seul est un homme mort.
    Mais c’est faux. C’est toujours ce que la société dit.
    (…)
    Car il y eut des hommes seuls, des ermites, des errants, des périphériques, des chamans, des centrifuges, des solitaires qui furent les plus heureux des êtres.
    "Les ombres errantes"


    Solitude

    "Il a existé de tout temps des individus en rupture avec la famille à laquelle ils étaient affiliés ou avec le clan auquel ils avaient appartenu.
    La décision de s’écarter de tous, le choix périphérique surgit dès le premier foyer dans les bandes animales.
    "Les ombres errantes"


    Solitude

    "Il y a un plaisir non pas d'être seule mais d'être capable de l'être."
    "Villa Amalia"


    Lecture

    "Il y a dans lire une attente qui ne cherche pas à aboutir. Lire, c'est errer. La lecture est l'errance."
    "Les ombres errantes"


    Lecture

    "Le bonheur montait. Je lisais. Le bonheur me dévorait. Je lus tout l’été. Le bonheur me dévora tout l’été.
    "Les ombres errantes"


    Lecture

    "In omnibus requiem quæsivi et nusquam inveni nisi in angulo cum libro.
    (J'ai cherché dans tout l'univers le repos et ne l'ai trouvé nulle part ailleurs que dans un coin avec un livre.)
    "Les Ombres errantes"


    Nouveauté

    "C'est le mot si étrange de l'empereur Claude: "Les choses les plus anciennes ont été extrêmement neuves"."
    "Les ombres errantes (Dernier Royaume, tome 1)"


    Mort

    "La tentation la plus nocive que connaissent les hommes n'est pas le mal. Ni l'argent. Ni le plaisir stupéfiant et les extases diverses qu'il entraîne. Ni le pouvoir et toutes les perversions qu'il engage. Ni la sublimation et tous les sentiments imaginaires qu'elle fait lever. C'est la mort."
    "Les ombres errantes (Dernier Royaume, tome 1)"


    Livres

    "Les livres qui seraient atteints par le reflet du soleil qu'ils ignorent sont encore plus silencieux que les livres purement littéraires. Ils sont comme le nom d'une personne qu'on aime et qu'on ne peut dire car ses enfants apprendraient qui est leur véritable père, qui l'ignore lui-même."
    "Les ombres errantes (Dernier Royaume, tome 1)"