Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le braconnier du lac perdu de Peter May

Peter May
  L'île des chasseurs d’oiseaux
  Meurtres à Pékin – 1
  Série chinoise – 2-3-4-5-6
  L'Homme de Lewis
  Jeux mortels à Pékin - 5
  Le braconnier du lac perdu
  L'île du serment
  Les Fugueurs de Glasgow
  Terreur sur les vignes

Peter May est un scénariste de télévision et romancier écossais né en 1951.

Le braconnier du lac perdu - Peter May

Une série très réussie
Note :

   "Whistler lança un sale regard à Fin, mais l'hostilité qui l'assombrissait s'évanouit immédiatement. Comme on l'a toujours fait. Un homme est en droit de prendre à la terre que le Seigneur nous a donnée. Et il l'a donnée à chacun de nous, Fin. Tu ne peux pas l'emporter avec toi quand tu meurs alors comment quelqu'un peut-il penser la posséder de son vivant?"
   

   Lorsque j'ai fait le point, je me suis aperçue que j'avais oublié une lecture pourtant marquante, le troisième tome de la trilogie de Peter May, dans les îles lointaines d'Ecosse, toujours aussi âpres et rudes.
   
   Dans ce dernier épisode, Fin Macleod a démissionné de la police et est engagé par un riche propriétaire pour faire la chasse aux braconniers. L'un de ceux-ci, Whistler est son plus proche ami de jeunesse. C'est en sa compagnie qu'il va faire une macabre découverte : un cadavre dans un avion mis à jour dans un lac asséché. Il s'avère qu'il s'agit de Roddy, un célèbre chanteur de rock gaëlic, disparu il y a une vingtaine d'années.
   
   Ce sera l'occasion pour Fin de faire un retour sur sa jeunesse, ses débuts dans la vie d'adulte, ses difficiles relations avec les femmes. Il tentera également de comprendre ce qui est arrivé à Whistler, vivotant de combines et de petits braconnages, alors que c'était le plus brillant d'entre eux, promis à un avenir radieux. Il a tout perdu, y compris la garde de sa fille, Anna, qu'il aimerait tant retrouver.
   
   J'ai trouvé ce dernier opus plus réussi que le deuxième, l'enquête est mieux construite, les derniers points d'ombre du passé de Fin s'éclaircissent. Il campe sur le terrain de son ancienne maison, près de Marsaili, sans avoir d'idée précise de la vie qu'il souhaite mener maintenant, laissant faire le temps.
   
   Et n'oublions pas le personnage principal, les Iles Hébrides, dont la rudesse compte pour beaucoup dans le caractère de ses habitants et dont on imagine cependant la beauté sauvage.
   
   En résumé, une série très réussie.
   
   Prix polar 2012 du meilleur roman international (Cognac)
   
   
   Trilogie avec Fin MacLeod

   
    1 - L'île des chasseurs d'oiseaux
    2 - L'homme de Lewis
    3 - Le Braconnier du Lac Perdu

critique par Aifelle




* * *