Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le dévouement du suspect X de Keigo Higashino

Keigo Higashino
  La Maison où je suis mort autrefois
  Un café maison
  Le dévouement du suspect X
  L’Équation de plein été
  La Prophétie de l’abeille

Keigo Higashino (東野 圭吾) est un écrivain japonais de romans policiers, né à Osaka en 1958 .

Le dévouement du suspect X - Keigo Higashino

Passion rationnelle
Note :

   Yasuko Hanaoka occupe avec sa fillette un petit appartement proche des quartiers d'Edogawa et de Nihonbashi, à deux encablures de son boulot d’hôtesse de caisse d'un traiteur japonais. Elle entretient des relations conflictuelles avec son ex toujours sans un sou, qui se rappelle à son bon souvenir quand son porte-monnaie s'allège dangereusement. Heureusement elle peut compter sur son voisin, Ishigami, amoureux éperdu et platonique de la donzelle, pour se débarrasser de ce malotru quand le besoin s'en fait sentir. Et justement, la nuitée qui s'annonce promet quelques menu(e)s mouvements/décisions.
   
   Enfin, un roman policier digne de ce nom : intelligent, pas trop violent ni morbide, d'une finesse et d'une logique implacable! Que celui ou celle qui ne s'est pas fait berner par la fin, lève le doigt pour que je loue sa sagacité. Parce qu'il faut bien le reconnaître, j'ai plongé la tête la première dans l'intrigue au point d'en oublier mon sens critique et j'ai adoré cette situation humiliante. Oui, les fameux "alibi" et "empreintes" dévoilés rapidement ont titillé mon esprit contrariant (mais néanmoins scientifique) pendant toute l'histoire car le déroulement du récit ne correspondait en aucun cas au modus operandi d'un intellect foncièrement génial. Mais c'était sans compter le bluff du sieur Higashino qui berne son lectorat comme il veut.
   
   Keigo Higashino sait placer une intrigue et une ambiance feutrée, décrire les rituels de ses contemporains. Avec délicatesse, il avance ses pions au lieu donné, avec une cadence savamment orchestrée. Développant la dualité entre ses deux héros (le physicien Yukawa et le sous-employé Ishigami), il insère l'élément féminin (Yasuko Hanaoka) comme neutron d'un trio en pleine surchauffe électronique et fusionnelle.
   
   "Le dévouement du suspect X" peut se résumer alors à une partie d'échecs entre deux surdoués scientifiques toujours en rivalité, vingt ans après leurs études. Personne n'est dupe de l'autre : qui de Yukawa ou d'Ishigami l'emportera? Seule, la lecture de "Le dévouement du suspect X" vous apportera la réponse! Restent la dernière scène marquante, ponctuée d'un cri d'effroi et ce questionnement logique "Est-il plus difficile de chercher la solution d’un problème que de vérifier sa solution?" qui terminent cette excellente histoire que je vous conseille.
    ↓

critique par Philisine Cave




* * *



Captivant !
Note :

   Ishigami, enseigne les mathématiques à des collégiens peu intéressés, et passe tout son temps libre à résoudre de difficiles problèmes. Rien d’étonnant à ce que cette vie austère et isolée lui pèse, même s’il ne s’en rend pas compte. Le résultat c’est qu’il a fini par tomber amoureux de sa voisine Yusako, une fraîche jeune femme, qui travaille dans un restaurant et élève seule sa fille. Lorsque Yusako, poursuivie par un ex-mari violent et pingre, en vient à le tuer avec l’aide de sa fille, il vole à son secours : n’importe qui aurait hésité à se rendre complice d’un meurtre, mais l’amour rend fou, on le sait.
   
   Grâce au système élaboré par l’ingénieux professeur, la police tourne autour de Yusako, principale suspecte, et ne peut rien prouver, ni même comprendre. Que faisait le cadavre du mari près d’un campement de SDF ? Pourquoi avait-il emprunté un vélo neuf, abandonné en mauvais état près d’une station de métro ? Pourquoi les doigts du mort sont-ils brûlés et son crâne défoncé, puisqu’on n’a aucun mal à l’identifier ? Enfin, Yusako a un alibi en béton…
   
   Des questions que l’inspecteur Kusanagi n’arrête pas de retourner dans sa tête, sans rien trouver de valable. Il en vient à s’ouvrir à son ami Yukawa, physicien qu’il connaît depuis l’université. Or Ishigami a fréquenté la même université, et Yukawa l’a bien connu. Ce dernier décide de rendre une petite visite à son ex-ami, le voisin de la suspecte....
   
   C’est là sûrement le meilleur roman d’Higashino, bien que les autres méritent aussi le détour. En effet la stratégie d’Ishigami ne cesse de surprendre, et même si le lecteur en sait plus que la police, il est loin de tout deviner, et le suspense est maintenu jusqu'au bout, rendant cette enquête passionnante.

critique par Jehanne




* * *