Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Béatrix de Honoré de Balzac

Honoré de Balzac
  La peau de chagrin
  la fille aux yeux d'or
  Le colonel Chabert
  L'interdiction
  La messe de l’athée
  Le contrat de mariage
  Une ténèbreuse affaire
  Le lys dans la vallée
  Mémoires de deux jeunes mariées
  Illusions perdues
  Le Chef-d’œuvre inconnu
  Philosophie de la vie conjugale
  Louis Lambert
  Séraphîta
  Béatrix
  Splendeurs et misères des courtisanes
  La Grande Bretèche
  La Recherche de l'Absolu
  Eugénie Grandet
  Le curé de village
  La duchesse de Langeais
  Le médecin de campagne
  La Rabouilleuse
  La Grenardière
  L’auberge rouge
  La Cousine Bette
  Adieu
  Le bal de Sceaux
  La Bourse
  La Vieille Fille

Honoré de Balzac est un écrivain français né en 1799 et mort en 1850. Très prolifique, il a publié 91 romans et nouvelles de 1829 à 1852 et laissé une cinquantaine d'œuvres non achevées.


* Voir la fiche "Du roman considéré comme un des beaux-arts".

Béatrix - Honoré de Balzac

Tableau social et sentimental
Note :

   Béatrix apparaît comme une pierre rare dans l’œuvre de Balzac. Ce roman dont l’action débute à Guérande, ancienne ville forte médiévale, toujours enserrée dans sa puissante enceinte surplombant les marais salants dans les directions du Croisic et de Batz sur Mer, qui apparaît comme un foyer de tradition sauvegardé dans la France bouleversée des lendemains de la Révolution et de l’Empire, affiche la déroute de l’intelligence et de l’amour, dans cette société hostile à la nouveauté.
   
   C’est là que se décide le destin de Calyste du Guénic, jeune héritier d’une vieille famille bretonne, ébloui par la brillante Félicité des Touches, écrivain sous le nom de Camille Maupin, maîtresse femme qui va nouer tous les fils de l’intrigue, et par Béatrix de Rochefide, blonde élancée, femme fatale qui cède à ses envies et sera largement manipulée par nombre de ses admirateurs.
   
   Promise à Calyste par Félicité des Touches s’il suit ses recommandations, Béatrix trompe l’espoir du jeune homme en suivant son précédent amant qui la délaissait. De dépit, après l’entrée de Félicité dans un couvent, Calyste se marie à une jeune fille de bonne famille, dont il a rapidement un enfant.
   
   Transplanté à Paris, où il n’a guère d’activité prenante, il renoue avec la belle Béatrix, pourtant vieillie, revenue de ses illusions, au désespoir de sa jeune épouse Sabine.
   
   Toute cette histoire remarquablement écrite, se termine à la manière d’un roman d’espionnage, à travers les manipulations d’agents douteux, chargés de recomposer des alliances, sans égards pour les liaisons dangereuses des différents protagonistes.
   
   Balzac dans ce récit se fait plus que jamais le critique des troubles révolutionnaires et le chantre de la tradition et de l’Ancien Régime. Mais tout son roman traduit une telle dextérité du romancier qu’il dégage un goût profond des étrangetés de la société.

critique par Jean Prévost




* * *