Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

S comme: Chasse & pêche de . Serre

. Serre
  S comme: Chasse & pêche

S comme: Chasse & pêche - . Serre

Pour la saint Hubert
Note :

   Comme Serre et moi semblons partager une même estime et une même sympathie pour nos amis chasseurs, c’est avec jubilation et de grands éclats de rire que j’ai dégusté son ouvrage dédié à leurs œuvres et qualités. En plus, Serre aime bien les chiens, comme moi, même les chiens de chasseurs qui, sur ses planches, n’ont jamais le mauvais rôle.
   Un beau livre en fait,en noir et blanc… et rouge un peu, parce que oui, ma foi, il en faut bien un peu, pour le sang. Les mauviettes ont beau pousser de hauts cris, oui, il en faut bien un peu dans la chasse. Et pour le gros rouge aussi, parce que les mauviettes… mais vous savez, inutile que je répète, je viens de le dire.
   
   Il ne s’agit pas ici à proprement parler d’une bande dessinée, mais plutôt, comme en général avec Serre, d’un album d’images … décapantes. Des dessins d’une page, terriblement explicites et frappants. Pas une seule parole. A chaque fois Serre, tue d’une seule balle. Nul besoin d’explication supplémentaire, de coup de grâce. C’est clair, net et définitif. Quand il vous touche, il ne vous rate pas.
   On est parfois surpris par ses dessins. Il y a un bref moment de flottement. On n’a pas tout vu, on n’a pas saisi… et c’est l’éclat de rire.
   
   Le bouquin à ne pas lire dans les transports en commun sous peine de se retrouver en hôpital psy, au moins en surveillance. Ou en cellule de dégrisement. Non. C’est dangereux. Mieux vaut être tranquillement chez soi.
   Le bouquin à laisser traîner sur votre table basse quand vous recevez des voisins chasseurs à l’apéro obligatoire, si vous désirez qu’ils ne vous embêtent plus avec cette ennuyeuse obligation dominicale
   
   Une préface de Cavanna qui partage notre goût commun pour cette activité éminemment culturelle et écologique qu’est la chasse (tout chasseur vous l’expliquera longuement – et Ged Marlon le fait lui-même assez bien). Et donc, une amusante postface de Ged Marlon qui contribue largement à mettre tout le monde d’accord.
   
   Des dessins pointilleux, un humour bien pétant, tout ce qu’il fallait.
   Ne ratez pas la 2ème et la 3ème de couverture.
   C’est ta fête Hubert.

critique par Sibylline




* * *