Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le poil et la plume de Anny Duperey

Anny Duperey
  Le voile noir
  Le poil et la plume

Anny Duperey est le nom de plume et de scène d'Anny Ginette Lucienne Legras, actrice et romancière française, née en 1947 à Rouen.

Le poil et la plume - Anny Duperey

A lire si vous couvez quelque chose
Note :

    Cette fois pas d'anglo-saxon relatant ses aventures en terre lointaine (Bryson, Durrell et Cook) face à face avec des bestioles exotiques, mais une française et des poules, le tout au fin fond de la Creuse. C'est dire! Il y aura bien quelques paons, mais en seconds rôles.
   
   Avec humour et sensibilité, Anny Duperey nous apprend tout (ou presque) sur l'élevage des poules, ou plutôt elle nous raconte son apprentissage. (Saviez-vous que La Poste peut faire acheminer des animaux vivants? Que certaines poules ne savent plus couver?)
   
   C'est absolument un vrai bonheur de la suivre pas à pas! Surtout qu’il n'y a pas que cela, elle sait aussi faire part de remarques de bon sens et gentiment philosopher grâce à ses pensionnaires à plume. L'émotion point lorsqu'elle aborde avec pudeur la mort prématurée de ses parents et ses conséquences; son amour des poules avait des racines plongeant dans l'enfance, on le découvrira.
   
   Sans Cathulu j'aurais oublié de lire ce chouette livre, et je n'aurais pas fait connaissance avec Robert, le sage voisin d'Anny Duperey. Allez, lisez ce livre, il vous fera du bien!
   
   
   Présentation de l'éditeur:
   
   "Un soir, Anny Duperey s’est dit que son jardin était trop calme. Alors pourquoi ne pas y élever des poules? Ni une, ni deux et voilà un poulailler de 7 m2 dans lequel batifolent les gallinacés. Anny connaît peu le monde des animaux à plumes, mais elle décide de tout apprendre de ces "personnesanimales". Nourri d’anecdotes, d’observations et de réflexions, cet ouvrage nous offre un retour à la nature salutaire, dans une société étouffante. À quand les poules sur le balcon?"

critique par Keisha




* * *