Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La Vie et la Passion de Dodin-Bouffant, gourmet de Marcel Rouff

Marcel Rouff
  La Vie et la Passion de Dodin-Bouffant, gourmet

La Vie et la Passion de Dodin-Bouffant, gourmet - Marcel Rouff

Une cuisine mirifique
Note :

    Paru en 1924
   
   Dédié à Brillat-Savarin et Curnonsky, ce petit roman est une ode à la cuisine française et aux gourmets qui savent l'apprécier de façon parfois pointilleuse. Mais avec tant d'enthousiasme dans leur gourmandise sans fin...
   
   Dodin est un ex-magistrat coulant des jours heureux dans la région du Jura. Ce bourgeois est bien ancré dans son 19ème siècle, et n'a qu'une passion (en dehors de quelques jupons joliment portés, mais sans se détourner de son assiette, tout de même), la cuisine! Mais attention, à ce niveau là, c'est un art!
   
    Dodin perd sa cuisinière et doit la remplacer, il sert à une Altesse un pot-au feu d'anthologie, il est tenté par la chair (en plus de la chère), et patatras, une crise de goutte le contraint à prendre les eaux à Baden Baden, où il souffre puissamment, car son esprit déjà fort chauvin n'apprécie pas ce qu'on lui sert.
   
    Tout du long du roman, ce sont repas mirifiques, menus inventifs obéissants à des règles magnifiant les produits de qualité, mais curieusement mon appétit n'a subi aucune attaque, affolée que j'étais par l'abondance de ces repas. Nous sommes au 19ème siècle, bien sûr, et même quand le roman a été écrit les grands repas étaient la norme lors des occasions spéciales.
   
    Cependant ce roman assez unique mérite amplement d'être connu, pour la présentation d'une conception haut de gamme de la cuisine et la délicate ironie de la narration.
   
   
   Présentation de l'éditeur:
   
   "La grande cuisine a, en France, depuis longtemps conquis ses lettres de noblesse, et nous le devons en bonne partie à des hommes tels que Dodin-Bouffant. Véritable artiste, il joint au génie créateur toutes les qualités éminentes du connaisseur chevronné, à commencer par un appétit d ogre. Entouré d un petit cercle de gastronomes triés sur le volet, fidèlement épaulé par une auxiliaire de talent que les têtes couronnées lui envient, Dodin ira jusqu'au bout de lui-même pour défendre son idéal d une cuisine que seules la plus fine intelligence et la plus étonnante sensibilité peuvent faire approcher de la perfection. Hommage à Brillat-Savarin, auquel son personnage emprunte nombre de traits."

critique par Keisha




* * *