Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Lundi noir de Dominique Dyens

Dominique Dyens
  Lundi noir
  Cet autre amour

Lundi noir - Dominique Dyens

Quand ça veut pas, ça veut pas
Note :

   Comment rater sa vie en un clic? Paul Deshoulières a tenté l'expérience au cours de ce Lundi noir! Finalement, ne serait-ce pas un mal pour un bien?
   
   Paul sent que le vent professionnel a tourné à son désavantage. Trader remarqué dans la multinationale de pharmacie qui l'emploie, devenu le directeur financier de l'officine, il tente un petit délit d'initié lors d'une fusion-acquisition avec un autre groupe de pharmacologie : une sorte de retraite chapeau totalement délictueuse et un joli bras d'honneur économique à son ancien employeur. Malheureusement, Paul ne prévoit pas tous les risques que la vie occasionne, surtout lorsque la pègre s'en mêle. Et de gesticulateur audacieux, il va passer pour un pantin de seconde zone. Heureusement dans ces cas-là, la famille est là pour vous épauler. Et là re-pas de bol : devenu impuissant suite à une ablation de la prostate, Paul n'attire plus vraiment sa ravissante et sophistiquée Sophie, qui pour le coup, manque parfois de sagesse, et leurs deux enfants vivent loin d'eux, loin du modèle parental fissuré de partout. Bref, la loose totale! Noir, le lundi? Et le mardi, et le mercredi, et les autres jours aussi!
   
   Dominique Dyens dresse ici un polar sympathique branché macro-économie avec embrouilles familiales (et secrets d’alcôve en abondance) accompagnées d'un soupçon de réminiscences de la seconde guerre mondiale. Découverte avec "Intuitions", elle a placé le curseur plus haut au niveau de l'intrigue, se nourrissant des recherches sur les transactions boursières. En abordant des thèmes aussi différents que la maladie d'Alzheimer, la bourgeoisie parisienne bobo (au vernis craquelant : son univers d'inspiration), le détournement de richesses passées ou présentes, elle a explosé son intrigue en vol. Tout se tient mais me paraît un peu trop dilué. Surtout les révélations finales deviennent plus trop crédibles. Malgré ces menus reproches, "Lundi noir" se lit avec plaisir et ce n'est déjà pas si mal!

critique par Philisine Cave




* * *