Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 09 ans: Bande à part de Jerome Charyn

Jerome Charyn
  Il était une fois un Droshky
  Marilyn la dingue
  Zyeux bleus
  Kermesse à Manhattan
  Metropolis: New York
  Dès 10 ans : Le Prince et Martin Moka
  Un bon flic
  Les Filles de Maria
  Rue du petit ange
  Dès 09 ans: Bande à part
  El Bronx
  La belle ténébreuse de Biélorussie
  Mort d'un roi du tango
  Capitaine Kidd
  Hemingway – Portrait de l’artiste en guerrier blessé
  Sinbad
  Citizen Sidel
  C comme: Madame Lambert
  C comme: Bouche du diable
  Appelez-moi Malaussène
  Le cygne noir
  C comme: White Sonya
  Bronx boy
  C'était Broadway
  La Lanterne verte
  New York - aquarelles
  Sténo sauvage. La vie et la mort d'Isaac Babel
  Marilyn : La dernière déesse
  Johnny Bel-Œil : Un conte de la Révolution américaine
  C comme: Marilyn la Dingue
  La Vie secrète d’Emily Dickinson
  Jerzy Kosinski
  C comme: Little Tulip

AUTEUR DES MOIS DE DECEMBRE 2013 & JANVIER 2014

Jerome Charyn est un écrivain américain né à New York en 1937. Ses parents étaient des gens modestes, Juifs émigrés d'Europe de l'Est avant la guerre. Il a grandi dans Le Bronx

Il a fait ses études au Columbia College puis a été enseignant aux Etats Unis, puis à Paris où il a enseigné à l'université américaine de Paris.

Il a vécu à Paris une quinzaine d'années.

Son premier roman, « Il était une fois un Droshky », a été publié en 1964.

Eclectique, il a publié des romans, des romans policiers, des biographies plus ou moins romancées, des livres documentaires sur New York, des romans pour enfants et des bandes dessinées.

Dès 09 ans: Bande à part - Jerome Charyn

Faire ses premiers pas dans le Bronx
Note :

   Illustrations : Jean-Claude Denis
   
   
   Il était une fois un garçon qui naquit dans "un des quartiers les plus pauvres de New York, appelé le Bronx". Il n'avait jamais eu de papa, mais il avait une maman qui l’aimait beaucoup ainsi qu'un grand frère, revenu du Viet-Nam avec un bras en moins. Dès sa naissance, ce garçon avait été beaucoup pus grand, plus gros et plus fort que les autres enfants de son âge, c'est pourquoi sa mère l'avait appelé Jumbo. Ses premiers pas dans les terrains vagues du Bronx ne pouvaient le rendre que plus solide encore.
   
   Mais il grandit et il lui fallut aller à l'école où les autres enfants étaient méchants avec lui car il était différent. Il s'y fit pourtant une place en prenant pour amis deux autres "exclus" : Pistache, le trouillard et Fistounette, la fille la plus laide de la classe. Un jour, attaqués par un caïd, ils eurent besoin d'aide et Jumbo vit l'avantage qu'il y avait à être un géant. Pourtant, ce caïd n'était pas entièrement mauvais. C'est que la vie familiale peut être très difficile, dans le Bronx... et c'est ainsi que...
   
   Mais je vous laisse découvrir la suite cette aventure originale, bien écrite, avec des héros atypiques dans un environnement (le Bronx) qu'on ne voit pas non plus souvent dans les livres d'enfants. Ce n'est pas du tout bêtifiant, sans dépasser ce qu'il est souhaitable de raconter à des enfants de cet âge.
   
   Une vision pas manichéenne (comme quand on comprend ce qui fait agir le voyou ou les enfants de l'école), plusieurs pistes de discussion sur le monde moderne et plusieurs leçons intéressantes à tirer de ce récit comme par exemple que la sortie des quartiers pauvres passe par l'école.
   
   A chaque page, des illustrations en aquarelles sympas de Jean-Claude Denis ajoutent encore à cet album.

critique par Sibylline




* * *