Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans : Le Prince et Martin Moka de Jerome Charyn

Jerome Charyn
  Il était une fois un Droshky
  Marilyn la dingue
  Zyeux bleus
  Kermesse à Manhattan
  Metropolis: New York
  Dès 10 ans : Le Prince et Martin Moka
  Un bon flic
  Les Filles de Maria
  Rue du petit ange
  Dès 09 ans: Bande à part
  El Bronx
  La belle ténébreuse de Biélorussie
  Mort d'un roi du tango
  Capitaine Kidd
  Hemingway – Portrait de l’artiste en guerrier blessé
  Sinbad
  Citizen Sidel
  C comme: Madame Lambert
  C comme: Bouche du diable
  Appelez-moi Malaussène
  Le cygne noir
  C comme: White Sonya
  Bronx boy
  C'était Broadway
  La Lanterne verte
  New York - aquarelles
  Sténo sauvage. La vie et la mort d'Isaac Babel
  Marilyn : La dernière déesse
  Johnny Bel-Œil : Un conte de la Révolution américaine
  C comme: Marilyn la Dingue
  La Vie secrète d’Emily Dickinson
  Jerzy Kosinski
  C comme: Little Tulip

AUTEUR DES MOIS DE DECEMBRE 2013 & JANVIER 2014

Jerome Charyn est un écrivain américain né à New York en 1937. Ses parents étaient des gens modestes, Juifs émigrés d'Europe de l'Est avant la guerre. Il a grandi dans Le Bronx

Il a fait ses études au Columbia College puis a été enseignant aux Etats Unis, puis à Paris où il a enseigné à l'université américaine de Paris.

Il a vécu à Paris une quinzaine d'années.

Son premier roman, « Il était une fois un Droshky », a été publié en 1964.

Eclectique, il a publié des romans, des romans policiers, des biographies plus ou moins romancées, des livres documentaires sur New York, des romans pour enfants et des bandes dessinées.

Dès 10 ans : Le Prince et Martin Moka - Jerome Charyn

De la difficulté d'être une Souris Noire
Note :

   Jerome Charyn, plus connu pour son inénarrable Commissaire Isaac Sidel et ses chroniques new-yorkaises, a également prêté sa plume à quelques livres pour enfants, généralement directement inspirés de ses propres souvenirs d'enfance dans les pires zones du Bronx.
   
   Avec celui-ci, la collection Souris Noire s'est heurtée de plein fouet à ce qui est son écueil le plus délicat : l'adaptation à l'âge de ses lecteurs. Nous avons ici un petit livre d'une vingtaine de pages en assez gros caractères, avec beaucoup d'illustrations, correspondant aux capacités de lecture d'un enfant de 8-9 ans.
   
   Le personnage principal et narrateur (Martin Moka) est justement un garçon dans ces âges-là. Il vit dans la zone hyper pauvre avec sa mère, dans un hôtel plein de rats. Sa mère, qui est seule, est harcelée par un voyou à moitié taré (Le Prince) qui veut lui mettre le grappin dessus. De son côté, elle est amoureuse d'Harvey, mais Harvey est en prison. Le gamin joue un sale tour au voyou qui l’attrape et va lui faire passer un sale quart d'heure, quand Harvey revient et le sauve, avant de s'installer avec sa maman et de manifester son affection pour la gamin ravi en l'envoyant chercher de la bière (mais gentiment)...
   
   Bref, c'est l'histoire du besoin d'un père qui trouve sa solution, mais le problème non surmonté à mes yeux, est que, si le niveau de lecture correspond comme je le disais à des enfants de CE2-CM1, le niveau d'histoire correspond, lui, à des enfants d'au moins 10-11 ans, et plus. On trouve l'évocation et les termes de macchabée, putes, maquereaux, toxicos, junkies... qui ne peuvent guère être compris avant. Quant au sauveur magnifique, père de substitution, voyou lui-même... vous jugerez.
   
   Peut-être que, par contre, ce livre pourrait être utilisé avec profit auprès de grands enfants de milieux défavorisés et ayant de grandes difficultés de lecture. Ils pourraient mieux s'y reconnaître. Mais ça fait une cible un peu réduite.
   
   Les illustrations, en noir et blanc, sont de Loustal, que je n'apprécie toujours pas, mais ça... c'est une question de goût et Charyn, lui, doit bien l'aimer car ils ont fait plusieurs livres ensemble.

critique par Sibylline




* * *