Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Au cœur des forêts de Christian Signol

Christian Signol
  La grande île
  Cette vie ou celle d´après
  Une année de neige
  Les vrais bonheurs
  Au cœur des forêts
  Une si belle école
  Dans la paix des saisons

Christian Signol est un écrivain français né dans le Quercy en 1947.

Au cœur des forêts - Christian Signol

Que de bois, que de bois...
Note :

   «Roman de la terre» ou du terroir mais roman de la terre à thème. Le thème : le bois. Les arbres, la forêt, ceux qui essaient d’en vivre.
   
   Pour nous dire beaucoup sur ce thème, Christian Signol s’appuie sur une histoire plus... humaine - même si douloureuse - une histoire de jeune femme gravement touchée par la maladie.
   
   Nous sommes au cœur de la France – en plus d’être au cœur des forêts! – près de Tulle. Bastien Fromenteil est le genre d’individu qui se sent plus à l’aise avec des hêtres ou des épicéas qu’avec les hommes. Davantage encore depuis que sa femme est morte et que sa fille s’est envolée, vers la vie urbaine, celle qu’on peut mener quand on est avocate d’affaires.
   
   Il n’est plus tout jeune notre Bastien lorsque sa petite fille, Charlotte, une vingtaine d’années, qu’il a perdue de vue ces derniers temps, lui envoie un message terrible. Elle demande en quelque sorte asile pour tenter de soigner une redoutable maladie contre laquelle elle joue sa vie. On imagine aisément le désarroi de Bastien, plus habitué aux maux des écorces qu’à ceux des jeunes femmes!
   
   Pourtant – mais nous sommes dans un roman, aussi! – les liens se noueront solidement entre grand-père et petite fille, l’occasion de faire son éducation – ainsi que celle des lecteurs – en matière de sylviculture ; sa grandeur, ses chienneries (la tempête de 1999 est passée par là).
   
   Pas didactique pour un sou, pas gnan-gnan, Christian Signol nous propose encore un roman de terroir intelligent et sensible, qui décrit un monde qui a beaucoup de mal à survivre ; le monde de la forêt et de ceux qui en vivent. De «la belle ouvrage».

critique par Tistou




* * *