Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Trois femmes de Boston Teran

Boston Teran
  Trois femmes

Trois femmes - Boston Teran

All about Eve
Note :

   Trois femmes sont au centre de ce roman, Clarissa épouse maltraitée, mère de petites filles sourdes muettes, Fran rescapée de la barbarie nazie et Eve la plus jeune fille de Clarissa. Ces femmes vivent dans le Bronx et on va les suivre des années 50 à 70.
   
   Véritable melting pot, ce quartier du Bronx qui rassemble aussi bien des Italiens, des portoricains, des Noirs, voit l'émergence du racisme, de la drogue, du conflit au Vietnam.
   
   Ces femmes seront en but à la brutalité du monde et des hommes qui les entourent.
   
   Elles vont se sauver mutuellement par une passation des pouvoirs maternels.Eve qui aura appris la langue des signes avec sa mère et qui survivra grâce à une mère de substitution, deviendra une photographe de talent.
   Chacune de ces femmes sauve l'autre tandis qu'à tous les niveaux les hommes s'entretuent à l'étranger comme dans leur quartier.
   
   Boston Teran a toujours donné aux femmes de très beaux rôles, elles sont dans ses livres à la fois féminines, maternelles, amoureuses mais aussi et surtout combatives et même tueuses si leur vie ou celles de leurs proches est menacée.
   
   Ses trois romans précédents, « Méfiez-vous des morts », « Discovery bay » et surtout "Satan dans le désert" montraient des femmes dans des situations extrêmes, devant faire face à une violence physique dont elles ne sortaient pas moralement indemnes mais vivantes.
   "La riposte contient une force qui vous conduit tout droit à un seuil" constate un de ses personnages dans « Trois femmes » , c'est exactement le cas non seulement dans ce livre-ci mais dans ses précédents.
   
   Il y a une violence brute, à l'état pur qu'on ne choisit pas mais à laquelle on ne peut échapper. « Trois femmes » est un roman en apparence plus mesuré que « Satan dans le désert » qui reste un chef d'oeuvre de la lutte pour la survie mais il ne faut pas s'y fier, les destins de Clarissa, de Fran et d'Eve et à travers elles aussi bien celui des hommes qu'elles vont aimer que celui des hommes qu'elles devront éliminer sont tous emplis de violence, de haine, de
   bêtise.
   
   Le monde tourne toujours dit Boston Teran, mais le mal est toujours bien présent à un niveau mondial ou individuel et l'on souffre aussi bien de voir partir son fils au Vietnam que de voir sa mère battue par son père.
   
   Le sentiment maternel comme garantie de survie n'a jamais été aussi présent que dans ce roman qui est un hymne à la survie.

critique par Rita




* * *