Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Se retenir aux brindilles de Sébastien Fritsch

Sébastien Fritsch
  Se retenir aux brindilles
  Albédo

Se retenir aux brindilles - Sébastien Fritsch

Angoisse quotidienne
Note :

   "Je sais ce que représente l'attente de l'homme auquel on a choisi d'unir sa vie. Mais tandis que Marthe devait nourrir de sombres inquiétudes en imaginant Noël revenant en pleine nuit, quelle que soit la saison, sur les petites routes de l'Ain, moi, c'est plutôt ce qui allait se produire après l'arrivée de mon mari qui me torturait l'esprit. Elle soupirait d'aise quand il passait le seuil ; j'inspirais un grand coup tout en serrant les poings quand j'entendais claquer la porte de notre entrée".
   

   Ariane est partie dans l'urgence, entassant seulement quelques affaires dans sa voiture et elle a pris la route avec ses deux enfants, Enzo, et la petite Abigaëlle, un bébé dans son couffin. Nous comprenons assez vite qu'elle a fui un mari violent et une vie qu'elle ne supporte plus, ni pour elle, ni pour ses enfants.
   
   Instinctivement, elle est revenue dans la région de son enfance, les Dombes, là où elle a tant joué avec ses amis Tristan et Mathias, perdus de vue depuis longtemps. Son errance la mène chez Marthe, une ancienne voisine, la seule personne chaleureuse de son entourage. Marthe l'accueille, seulement ce n'est plus la femme qu'elle a connue, sa mémoire est trouée et Ariane ne pourra pas parler avec elle comme elle l'espérait tant.
   
   Nous allons découvrir peu à peu ce qui a amené Ariane là où elle en est aujourd'hui, une femme pétrie de peurs, de manque de confiance en elle, incapable de prendre une décision. La peur paralysante ne s'est pas installée du jour au lendemain. Son enfance a été marquée par une mère particulière, clouée dans un fauteuil roulant et indifférente à tout et un père peu présent. Et puis, il y a eu les jeux dans le château du village, avec Tristan et Mathias. Tristan et ses scénarios tordus auxquels il n'était pas question de se soustraire, Tristan qui la fascinait et qu'elle ne voulait pas décevoir.
   
   L'auteur déroule minutieusement les fils de l'histoire et de révélation en révélation, il nous donne à saisir ce qui peut amener une femme à subir pendant longtemps l’inacceptable. Je dois dire que j'ai oublié que le roman était écrit par un homme, tellement la psychologie d'Ariane m'a paru juste et fouillée, entre atermoiements, indécisions, auto-dénigrement et désespoir.
   
   Nous ne sommes pas dans un thriller bien sûr, mais j'ai ressenti une certaine crispation pendant ma lecture, suspendue aux revirements d'Ariane et à l'envie qu'elle trouve la force de faire un pas en avant, pour elle et pour ses petits, notamment Enzo, mutique et collé à elle de crainte. Finalement, cette semaine chaotique, émaillée de belles rencontres, va peut-être apporter enfin de la lumière dans la vie d'Ariane qui en a été trop dépourvue. Un tournant a été pris.

critique par Aifelle




* * *