Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

M comme: Demain, demain suivi de 127, rue de la Garenne de Laurent Maffre

Laurent Maffre
  M comme: Demain, demain suivi de 127, rue de la Garenne

Professeur de dessin né en 1966, Laurent Maffre est aussi scénariste et illustrateur de BD.

M comme: Demain, demain suivi de 127, rue de la Garenne - Laurent Maffre

Docu-BD
Note :

   1962-1966
   
   Raconté par Monique Hervo
   
   
   "Le bidonville, rue de la Garenne, dit La folie, le plus vaste -21 hectares- et le plus insalubre des bidonvilles de Nanterre, se situait sur les terrains de l’établissement public pour l'aménagement de la Défense (l'EPAD). Comme d'autres bidonvilles de Nanterre, (...), il était relégué aux portes de Paris.
   En 1962, environ 1500 ouvriers "célibataires" et quelques 300 familles y habitaient, sans électricité et sans eau courante. Pour tous, il n'y avait qu'une seule fontaine et une seule adresse administrative : le 127, rue de la Garenne."

   
   Au travers de la vie d'une famille algérienne fictive et de leurs voisins et amis français, un document dessiné en noir et blanc montrant sobrement et efficacement ce qu'était la vie dans ce bidonville. Insalubrité, froid, humidité, boue, corvée d'eau, maladie, incendies meurtriers parfois, démolitions par "les bleus" si on s'avisait de réparer trop solidement, mais aussi solidarité, fêtes, jeux à l'école, une sortie à la mer, espoir d'en sortir.
   Leur rêve : avoir une vraie maison, mais ils ne sont pas du tout prioritaires!
   
   En supplément, photos et "journal" de Monique Hervo*
   
   A lire, percutant!
   
   
   * Employée du service civil international qui, venue sur place se rendre compte des conditions de vie dans le bidonville, y resta une douzaine d’années, organisant tout ce qu’il était possible de faire pour améliorer les choses.

critique par Keisha




* * *