Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le carnet de la mathématicienne de Michelle Richmond

Michelle Richmond
  L'année brouillard
  Le rêve d'Amanda Ruth
  Le carnet de la mathématicienne

Le carnet de la mathématicienne - Michelle Richmond

Prenant !
Note :

   Ellie Enderlin tombe un jour par hasard sur Peter Mac Cornwell dans un café. C’est un homme qu’elle n’a pas vu depuis 20 ans. Il entretenait une relation extra conjugale avec sa sœur, et a été accusé de l’avoir tuée. Jamais condamné par manque de preuves, un livre pourtant écrit à l’époque du drame l’accable. Ce récit a été publié par Andrew Thorpe, un ancien professeur d’anglais d’Ellie, à qui elle regrette d’avoir fait des confidences qui ont servi à l’écriture du livre. Très proche de sa sœur, elle ne s’est jamais vraiment remise de sa mort. Quant à ses parents pourtant très proches, ils ont depuis divorcé…
   
   Ellie s’est toujours sentie un peu responsable de la mort de sa sœur car elle a refusé de lui prêter la voiture qu’elles se partageaient le soir du drame, en ayant elle-même besoin. C’était un peu le génie de la famille et son absence a laissé une absence incommensurable. Sa sœur Lili était passionnée de mathématiques et elle partageait avec Peter cette passion des chiffres.
   
   Persuadée depuis toujours que Peter est le meurtrier, cette rencontre avec lui va ébranler ses certitudes. En effet, il lui assure qu’il n’a pas tué sa sœur et lui remet son carnet de mathématiques, qu’elle pensait perdu, un document précieux qui va la pousser à reprendre les recherches…
   
   Ayant adoré "L’année brouillard" du même auteur, j’ai immédiatement emprunté ce roman quand je l’ai vu sur les étagères de la bibliothèque. Et je ne l’ai pas regretté. J’y ai retrouvé les mêmes qualités que dans ce précédent roman : une écriture de qualité, une intrigue qui vous happe dès les premières pages, en ménageant le suspens, une histoire bien ficelée. On ne sait si on est face à un roman psychologique (l’analyse des personnages, notamment des deux sœurs, est d’une grande finesse), ou à un thriller, sans doute un peu des deux. Je viens de noter qu’elle a publié un troisième roman "Le rêve d’Amanda Ruth" et je vais m’empresser de me le procurer.

critique par Éléonore W.




* * *