Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Venin de Sharon Bolton

Sharon Bolton
  Venin

Venin - Sharon Bolton

Une affaire de serpents…
Note :

   "Venin" est le second polar de Sharon Bolton. Il a nécessité, sans aucun doute, de la part de Sharon Bolton une documentation plus que sérieuse sur les serpents.
   
   C’est que le "venin" dont il est question est celui de serpents, des serpents qui tout à coup envahissent et tuent dans un petit village du Dorset, dans le sud-ouest de l’Angleterre.
   Notre héroïne, Clara, est vétérinaire, habitante du village, et ayant quelque expérience dans le domaine de l’herpétologie. Mais Clara n’a pas que cette spécificité. Clara est aussi une jeune femme qui fuit la société des humains, défigurée qu’elle est depuis son enfance par un accident terrible.
   Soit, donc, un village traumatisé par des morts générées par des morsures de serpents, une vétérinaire dans ce village versée en herpétologie mais elle-même traumatisée par la vie, et donc, des serpents, des serpents, des serpents : couleuvres, vipères mais aussi, et plus bizarrement taïpans – dont on apprendra au passage que ce sont les serpents, originaires d’Océanie, les plus dangereux au monde. Il y a bien sûr une explication à tout cela, une explication lovée au cœur de l’histoire du village en question.
   
   "- Miss Benning? Vous êtes Miss Benning, la vétérinaire?
   Voix de jeune femme. De jeune femme bouleversée.
   Elle-même, ai-je répondu, me demandant quand je pourrais enfin prendre ma douche.
   Ici Lynsey Huston. J’habite sur la même route que vous, un peu plus loin. Au numéro 2. Il y a un serpent dans le berceau de mon bébé. Je ne sais pas quoi faire!
   Sa voix s’élevait à chaque mot : elle semblait sur le point de craquer.
   Vous êtes sûre?
   Question débile, je sais, mais pour être honnête, un serpent dans un berceau, ça n’est pas très courant.
   Evidemment que je suis sûre. Je l’ai sous les yeux, là, comme je vous parle. Qu’est-ce que je fais, putain, qu’est-ce que je fais? 
   Elle faisait trop de bruit."
   

   Un souffle de naïveté et de fraicheur avec ce polar qui n’en est pas totalement un... Enfin si, mais tellement loin de beaucoup de productions actuelles "hémoglobinées" et "surviolentes" à souhait. Un peu comme si Agatha Christie était revenue, jeune, nous pondre un nouveau polar après avoir suivi une formation en herpétologie!

critique par Tistou




* * *