Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Quatre soldats de Hubert Mingarelli

Hubert Mingarelli
  Hommes sans mère
  L'arbre
  La Dernière Neige
  Le Bruit du vent
  Le jour de la cavalerie
  Le voyage d'Eladio
  Une rivière verte et silencieuse
  Vie de sable
  Océan Pacifique
  Quatre soldats
  La beauté des loutres
  Marcher sur la rivière
  La promesse
  L'année du soulèvement
  La lettre de Buenos Aires
  Un repas en hiver
  L’homme qui avait soif
  La route de Beit Zera
  L'incendie
  Ados: La lumière volée
  La vague
  La source

Hubert Mingarelli est un écrivain français né en 1956 en Lorraine.


* Interview dans la rubrique "Rencontres"

Quatre soldats - Hubert Mingarelli

Intrigue? Quelle intrigue?
Note :

   Intrigue ? Quelle intrigue ? C'est justement tout l'intérêt de Quatre Soldats de nous tremper dans ce qui pourrait être le quotidien de soldats plongés dans une guerre, une drôle de guerre comme de bien entendu, et de faire passer le souffle de la Russie, d'une certaine comédie humaine, sans avoir l'air d'y toucher. Au passage toutefois, un petit coup de narcissisme de l'écrivain. C'est peut être exagéré mais en le lisant, j'ai pensé à "Sur le fleuve Amour" de Joseph DELTEIL et "le testament français" d'Andrei MAKINE.
   
   Histoire d’hommes (Mingarelli), histoires minimalistes ; quatre soldats de l’Armée Rouge, pendant l’hiver 1918 voient leur existence somme toute « popotte » troublée par l’irruption d’un jeune garçon, Evdokim, qui se mêle à eux, et qui écrit, dans un carnet. Ce sont des paysans illettrés et la chose est un bouleversement.
   
   H. Mingarelli nous raconte l’évolution du groupe au quotidien, minutieusement, en ne négligeant aucun détail pour nous permettre d’appréhender dans son ensemble la psychologie de tous et du groupe. C’est très fin, lumineux. Les choses devaient se passer ainsi et pas autrement.
   Bien qu’il s’agisse de soldats et d’une période de guerre, ne vous attendez point à des actes guerriers et des morceaux de bravoures. Des petits riens. Des petits riens du quotidien pour passer le temps de soldats désoeuvrés, pour leur permettre de ces petits plaisirs qui font qu’une vie peut être quand même vécue.
   
   Quatre Soldats a reçu le Prix Médicis 2003.

critique par Tistou




* * *