Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le tentateur de Hermann Broch

Hermann Broch
  Le tentateur
  Autobiograhie psychique

Hermann Broch est un écrivais autrichien né à Vienne en 1886. Ayant dû fuir son pays à l'arrivée des Nazis, il s'installa aux USA où il mourut en 1951.

Le tentateur - Hermann Broch

Fable indigeste
Note :

   Titre original : Der Versucher, 1953
   
    Trop gros, trop lourd, trop indigeste. Trop fort, sans doute, pour moi. Je retrouve la sensation d'inaccessible ressentie à la lecture de "L'homme sans qualités" de Musil, un des rares ratés de mes explorations d'outre-Rhin.
   
   Le tentateur raconte la vie d'un petit village autrichien bouleversé par l'arrivée d'un étranger qui, peu à peu, entraîne la jeunesse du pays dans une doctrine régressive, prônant l'interdiction des appareils modernes et le retour à la terre. Difficile de ne pas voir une fable sur ce que vit Hermann Broch au moment où il rédige son livre : il doit en interrompre une deuxième version en 1938, au moment de l'arrivée des Nazis en Autriche et quitter le pays. Il est sans doute présent dans son récit sous les traits du narrateur, un médecin de campagne qui assiste, impuissant, à la folie qui gagne ses concitoyens sous l'influence de ce survenant. Mais la fable politique est interrompue par de longues introspections du personnage principal très difficiles à suivre - dans lesquelles j'ai retrouvé Musil - et par de longues descriptions de la nature qui se présentent sous la forme de cosmogonies ou de mystagogies. L'élément naturel, sa création, ses forces souterraines, sont ainsi constamment mises en opposition avec l'élément humain qui court aveuglément vers son apocalypse.
   
   
   PS : Un peu d' Histoire littéraire :
    "A ses idées [James Joyce] fit correspondre des actes : en 1938 il commença d'aider des gens à fuir les Nazis pour gagner l'Irlande et l'Amérique. Le premier d'entre eux fut Hermann Broch que Joyce connaissait par un essai : James Joyce und die Gegenwart (J.J. et le temps présent). Broch avait été contraint par l'Anschluss de quitter Vienne et Joyce l'aida à passer en Angleterre." (Richard Ellmann, James Joyce, Gallimard, 1962, p. 718).

critique par P.Didion




* * *