Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le camp des morts de Craig Johnson

Craig Johnson
  Little Bird
  Dark horse
  Enfants de poussière
  Le camp des morts
  Molosses
  L'indien blanc
  Tous les démons sont ici
  A vol d’oiseau

Craig Johnson est un auteur de romans policiers américain né en 1961.

Le camp des morts - Craig Johnson

Walt Longmire, second épisode
Note :

   D’après la 4ème de couverture, Tony Hillerman aurait dit : "Ne passez surtout pas à côté." Ils savent y faire chez Gallmeister, l’éditeur. Pour ma part je suis incapable de résister à Tony Hillerman ou à ses injonctions! Et de fait…
   
   Nous sommes dans l’Ouest américain, au Wyoming, l’état américain le moins peuplé. De grandes plaines herbeuses au pied des Rocheuses, les Big Horns... Plutôt au nord du terrain de jeu de Tony Hillerman!
   Walt Longmire est le shérif d’un comté, imaginaire, le comté d’Absaroka. Notre Walt Longmire n’a rien d’un superman ni d’un Sherlock Holmes, d’ailleurs le comté d’Absaroka n’a rien du Bronx non plus!
   Craig Johnson a ainsi tout le temps d’installer son "théâtre", de planter le décor et nommer les figurants. D’autant que Craig Johnson, à l’instar d’un James Lee Burke pour la Louisiane ou de Tony Hillerman pour la réserve Navajo, semble porter intérêt à son Wyoming (rien que le nom sonne "Ouest américain"!).
   
   "Il y avait une maison, une petite maison à deux étages et au toit dissymétrique, au bord de l’un des bras escarpés de la Powder River. Des arroyos striaient les contreforts des Big Horns et des hiboux peuplaient les chênes de Kellogg et les peupliers rabougris. L’endroit ressemblait à celui où j’étais allé environ un mois auparavant et où je ne voulais pas retourner. La maison était vide, abandonnée, perdue sous le ciel d’un violet profond. Une porte à moustiquaire sur des gonds rouillés claquait dans son cadre et les fenêtres étaient inexistantes ou bien cassées, comme des yeux vides, sans vie, qui ne donnaient sur rien."
   

   En substance, son prédécesseur, le shérif Connally, retiré dans la maison de retraite locale, le somme de faire réaliser une autopsie sur une pensionnaire de la maison qui vient de décéder. Au fil des pages, cinquante ans de vie dans la petite ville étouffante de promiscuité vont se voir révélés. Walt Longmire va en découvrir des choses, sur la vie privée de son ex-mentor et sur les réalités de son comté. Les personnages périphériques sont tout aussi attachants et originaux. Pas de surhommes à l’horizon, c’est reposant. Reposant comme un Etat américain où la densité de population n’est que de 2,2 habitants/km² !
   
   
   Série Walt Longmire dans l’ordre :
   

   Little bird – (The Cold Dish - 2006)
   Le Camp des morts (Death Without Company - 2006)
   L'Indien blanc (kindness Goes Unpunished - 2008)
   Enfants de poussière (Another Man's Moccasins - 2009)
   Dark Horse (The Dark Horse - 2009)
   Junkyard Dogs (2010) : Molosses
   Hell Is Empty (2011) : Tous les démons sont ici
   As the Crow Flies (2012) : À vol d'oiseau
   A Serpent's Tooth (2013) : La Dent du serpent
   The Spirit of Steamboat (2013) : Steamboat
   Any Other Name (2014) : Tout autre nom
   Dry Bones (2015)
   The Highwayman (2016)
   An Obvious Fact (2016)
   The Western Star (2017)
    ↓

critique par Tistou




* * *



Debout, les morts !
Note :

    "Lorsque le corps de Mari Baroja est découvert à la maison de retraite de Durant, le shérif Longmire se trouve embarqué dans une enquête qui le ramène cinquante ans en arrière. Il plonge dans le passé déchirant de cette femme et dans celui de son mentor, le légendaire shérif Connally.
   Tandis que l'histoire douloureuse de la victime prend peu à peu une résonance dans le présent, d'autres meurtres viennent jalonner son enquête. Aidé par son ami de toujours, l'Indien Henri Standing Bear, le shérif mélancolique et désabusé se lance à la poursuite de l'assassin à travers les hautes plaines enneigées". (4e de couverture).

   
   
   J'ai eu grand plaisir à retrouver le shérif Longmire et ses acolytes, en tout premier Henri "la Nation Cheyenne", Ruby la secrétaire, Vic son adjointe forte en gueule, le vieux Shérif Lucian. Cette fois-ci un nouveau très prometteur fait son apparition Santiago Saizarbitoria, dont la connaissance de la langue basque est la bienvenue.
   
   Walt n'est pas encore remis de sa précédente enquête quand le meurtre de Mari Baroja lui tombe sur les bras. C'est le Wyoming, l'hiver, donc il neige, et il doit en plus accueillir sa fille Cady à la maison. Il en faut plus pour troubler notre shérif qui va encore se faire pas mal amocher au passage, mais ira jusqu'au bout de son enquête avec bravoure et obstination.
   
   J'ai encore plus aimé celui-ci que le premier, (little bird) il m'a semblé avoir un rythme plus enlevé, davantage d'humour, les personnages se précisent. Il y a des faiblesses bien sûr, mais on s'en moque, je vais attendre moins longtemps pour passer au suivant. (Il faut dire qu'entre le premier et le second, j'ai rencontré Craig Johnson en chair et en os et je me suis retrouvée avec son chapeau sur la tête, ce qui me rend quelque peu indulgente)

critique par Aifelle




* * *