Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Des cercueils sur mesure de Truman Capote

Truman Capote
  Un été indien
  Dès 10 ans: L'invité d'un jour
  De sang froid
  Petit déjeuner chez Tiffany
  Musique pour caméléons
  Prières exaucées
  La traversée de l'été
  Un arbre de nuit et autres nouvelles.
  Des cercueils sur mesure
  Un Noël
  Un plaisir trop bref

Truman Capote est le nom de plume de Truman Streckfus Persons, écrivain américain né en 1924 et décédé en 1984.

Des cercueils sur mesure - Truman Capote

Au-dessus de tout soupçon
Note :

   L’auteur se met en scène pour relater cinq années de son existence de 1975 à 80 environ, à fréquenter Jack Pepper, policier cherchant à coincer un certain Robert Quinn, meurtrier présumé et très probable de plusieurs personnes à qui il envoie par la poste un petit cercueil fait main, avec en son milieu une photo de la future victime, prise à son insu. Le meurtre a lieu quelques temps après et il est souvent horrible et très bien préparé, comme ce couple assassiné par des crotales dopés que le meurtrier a lâché dans leur voiture.
   
   Les victimes ont en commun d’avoir voté une loi pour faire détourner le cours d’un gros ruisseau appelé la Rivière bleue afin que tous les fermiers du coin puissent utiliser cette eau. La Rivière bleue passe sur plusieurs terres, dont celle du ranch de Robert Quinn, qui entend s’approprier l’usage de ce cours d’eau pour lui seul.
   
   Le narrateur veut aider Jack à coincer Quinn. Il se souvient que lorsqu’il était enfant, Quinn était déjà connu dans le pays : il dirigeait un genre de secte et baptisait des gens candides dans la Rivière bleue. Le narrateur emmené par sa gouvernante dût se soumettre à ce rite. Depuis lors, il déteste Quinn.
   
   Mais cet homme a beaucoup d’appuis dans le voisinage et sait se faire aimer, de sorte que nul ne veut croire qu’il est un meurtrier…
   
   Le portrait de ce meurtrier qui tyrannise la région, tout en bénéficiant de l’estime et des appuis de la population naïve est bien rendu. La crédulité et la veulerie des gens du voisinage aussi. Que ce récit soit romancé ou non, des personnages de ce genre existent et il est bon de montrer comment ils sévissent et mettent la justice en échec. C’est ce que fait Capote avec habileté.

critique par Jehanne




* * *