Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dans les Monts Loyauté de Rick Bass

Rick Bass
  Winter, notes from Montana
  Oil Notes
  L'Ermite
  Le livre de Yaak
  Le ciel, les étoiles, le monde sauvage
  Le journal des cinq saisons
  La décimation
  Dans les Monts Loyauté

Rick Bass, écrivain et écologiste américain, est né en 1958 à Fort Worth dans l'état du Texas. Il a étudié la géologie à l'Université d'Etat de l'Utah. Émule de Jim Harrison, il a commencé à écrire de courtes histoires alors qu'il travaillait comme géologue pétrolier à Jackson, au Mississippi... En 1987, il s'installe avec sa femme, l'artiste Elizabeth Hughes, à Yaak Valley, à l’extrême nord-ouest du Montana, près de Troy, où il œuvre à la protection de sa région d'adoption. Rick Bass siège au conseil d'administration du Conseil Yaak Valley Forest and Round River Conservation Studies.

* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Dans les Monts Loyauté - Rick Bass

Les Américains de Bass
Note :

   Rick Bass a dédié ses premières nouvelles à Jim Harrison et c'est bien dans la lignée du gros ours moustachu chéri des Français que s'inscrit ce recueil "Dans les Monts Loyauté". Souvenirs de jeunesse avec un oncle bringueur, boxeurs ratés dans des tripots, aventures au Montana sont quelques-uns des thèmes évoqués par Rick Bass. Il est bien dans la mouvance de cette merveilleuse littérature américaine libre où l'on croise Tom McGuane, Richard Hugo, Thomas Savage, Elwood Reid et bien d'autres. Des hommes tout autant que des auteurs qui hantent plus les rivières à truites que les cocktails newyorkais.
   
   Ce courant se caractérise par une respiration qui, bien que très actuelle, fait référence aux grands mythes fondateurs de l'Amérique à travers sa nature parfois idyllique, parfois meurtrière. Le cinéma jusqu'à présent s'est montré incapable de transcender ces œuvres, avec entre autres deux adaptations navrantes de conformisme extraites du recueil "Légendes d'automne" de Jim Harrison. Je ne vois guère qu'un Terrence Malick qui aurait peut-être la fibre. . .
   
   Ce phénomène littéraire très puissant est à rapprocher de la littérature "indienne" dont nous reparlerons (James Welch, Louis Owens, David Treuer, Sherman Alexie).
   
   De Rick Bass on peut aussi lire "Le guet", "Oil notes", "Platte River"

critique par Eeguab




* * *