Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Mourir pour mourir de Ed McBain

Ed McBain
  Cash cash
  La rousse
  Un poulet chez les spectres
  Vêpres rouges.
  La cité sans sommeil
  Isola Blues
  Le frumieux Bandagrippe
  87e District (Tome 3)
  Nocturne
  Coup de chaleur
  Envoyez la fumée!
  Mourir pour mourir
  87ème district (Tome 1)
  Dix plus un
  87ème district (Tome 2)

AUTEUR DU MOIS D'AOUT 2005

Ed Mc Bain, de son vrai nom Salvatore Lombino est né en 1926. Il est mort en 2005 d'un cancer. Il a écrit de très nombreux polars qui se sont vendus à plus de 100 millions d'exemplaires dans le monde. Il a également participé à la rédaction de nombreux scénarios (« Les Oiseaux » pour Hitchcock ou pour la série Colombo, entre autres).


Il a surtout connu le succès avec son équipe du 87ème commissariat d'Isola, ville qu'il n'a pas hésité à inventer totalement pour les besoins de sa série commencée dans les années 50, et qui l'a accompagné ensuite toute sa vie.

Il a également publié d'autres romans policiers sous le nom d'Evan Hunter.

Mourir pour mourir - Ed McBain

Du rififi chez les Portoricains
Note :

   Titre original : See Them Die (1960)
   
   Première édition française Presses de la Cité, coll. Un mystère n° 561, 1961, rééd. in "87e District 2", Omnibus, 1999; 940 p., 145 F).
   
   
    La communauté portoricaine d'Isola est aux cents coups. Le truand Pepe Miranda s'est réfugié dans un immeuble, les gars du 87e préparent un assaut pour le déloger. Autour de cet événement, on suit les tribulations d'une bande de jeunes qui veulent jouer aux durs, l'histoire d'amour avortée d'un marin en goguette, la vie d'un petit snack de quartier et la rivalité qui oppose Hernandez, un flic portoricain dont c'est la quatrième et dernière apparition dans la saga, et Andy Parker qui joue dans la série le rôle du flic raciste.
   
   "Deux personnes vont mourir dans cette rue, aujourd'hui" : dès la deuxième page, Ed McBain a donné le résultat de la tragédie, il ne lui reste plus qu'à faire jouer ses pions, passant de l'un à l'autre avec son habileté coutumière. C'est toujours aussi intéressant à suivre même si, au fil des aventures du 87e District - et j'en suis à ma trente-quatrième si je compte bien - on peut trouver le ton moralisateur d'Ed McBain un peu lassant. Derrière la carrière de l'auteur de polars se cachait peut-être une vocation ratée d'aumônier scout.

critique par P.Didion




* * *