Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3) de James Lee Burke

James Lee Burke
  Purple cane Road (Dave Robicheaux - 11)
  Le bagnard et autres nouvelles
  Dans la brume électrique avec les morts confédérés (Dave Robicheaux - 6)
  Le brasier de l'ange (Dave Robicheaux - 8)
  Dixie city (Dave Robicheaux - 7)
  Prisonniers du ciel (Dave Robicheaux - 2)
  Une tache sur l´éternité (Dave Robicheaux - 5)
  La rose du Cimarron
  Le boogie des rêves perdus
  Une saison pour la peur (Dave Robicheaux - 4)
  Sunset limited (Dave Robicheaux - 10)
  La pluie de néon (Dave Robicheaux - 1)
  Cadillac juke-box (Dave Robicheaux - 9)
  Bitterroot
  Heartwood
  L'Emblème du croisé (Dave Robicheaux - 14)
  Dernier tramway pour les Champs Elysées (Dave Robicheaux - 13)
  Vers une aube radieuse
  Jolie Blon’s Bounce (Dave Robicheaux - 12)
  La descente de Pégase (Dave Robicheaux - 15)
  Jésus prend la mer
  Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3)
  La moitié du paradis
  Déposer glaive et bouclier
  Dieux de la pluie
  Creole Belle (Dave Robicheaux - 19)
  L’arc-en-ciel de verre (Dave Robicheaux -18)
  Swan Peak (Dave Robicheaux - 17)
  La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16)

James Lee Burke est un écrivain américain de romans policiers, né à Houston (Texas) en 1936.
Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana).
Diplômé de littérature américaine, il enseigne à l’université du Missouri.
Après avoir habité longtemps en Louisiane, il réside actuellement à Missoula (Montana)

Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3) - James Lee Burke

Incursion de Robicheaux dans le Montana
Note :

   "Black cherry Blues" est le tome 3 de la série "Dave Robicheaux", l’enquêteur au grand cœur-déchu de New Iberia, en Louisiane, près de La Nouvelle Orléans. C’est le seul épisode, dans mon souvenir, où il part enquêter (même si pas de manière officielle) en dehors de la Louisiane – et pas n’importe où puisque c’est dans le Montana, l’autre "patrie" de James Lee Burke avec la Louisiane (préfigurant de cette manière en quelque sorte l’autre série de James Lee Burke, la série "Billy Bob Holland"). Et il nous démontre à l’occasion qu’il n’y a pas que pour la Louisiane qu’il sait prendre de la hauteur pour magnifier la nature.
   "Nous remontâmes par le canyon de la Blackfoot River, encore frais et plongé dans la pénombre, chargé des odeurs de fumée qui remontaient de l’usine à bois de Bonner. Puis nous débouchâmes sur les prairies et les pâturages noyés de soleil avant de quitter l’autoroute et traverser la rivière sur un pont de rondins planchéiés d’où nous commençâmes à remonter par un chemin de terre, au milieu des collines, des pins jaunes et de rejets broussailleux des souches tronçonnées, là où les daims à queue blanche bondissaient en un éclair sous le couvert dense des bois, si vite que l’œil les apercevait à peine. Puis nous retombâmes sur le canyon proprement dit, devant la plus belle étendue de rivière qu’il m’eût été donné de voir. Les falaises de roc étaient rouges et abruptes, elles se dressaient rectilignes sur près de cent mètres. Leurs crêtes étaient garnies de pins jaunes qui poussaient dru, et l’eau, bleue et verte, tourbillonnait en marmites profondes là où le courant avait érodé la pierre des falaises..."
   
   Comme à l’accoutumée il arrive bien des misères à notre Dave Robicheaux qui digère difficilement l’assassinat, dans le tome précédent ("Prisonniers du ciel"), de sa femme Annie et qui doit donc s’occuper seul d’Alafair, sa fille adoptive Salvadorienne, "tombée du ciel" en quelque sorte dans l’épisode précédent. Comme souvent aussi, une quasi constante dans la manière d’amener les enquêtes de Dave Robicheaux, c’est la rencontre d’un ancien ami, d’un ami de jeunesse, Dixie Lee, musicien déchu, qui lui confie quelque chose de terrible…
   
   Un autre personnage récurrent – et truculent – de cette série va jouer un rôle important, Clete Purcell, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y vont pas avec le dos de la cuillère tous les deux pour régler un... problème. C’est vrai aussi que lorsque le problème s’appelle "trafiquants", "mafia"...
   
   Pas si clean que cela l’Amérique!
   
   
   Série Dave Robicheaux
   
   1. La Pluie de néon, The Neon Rain (1987)
   2. Prisonniers du ciel, Heaven's Prisoners (1988)
   3. Black Cherry Blues, Black Cherry Blues (1989)

   4. Une saison pour la peur, A Morning for Flamingos (1990)
   5. Une tâche sur l'éternité, A Stained White Radiance (1992)
   6. Dans la brume électrique avec les morts confédérés, In the Electric Mist with Confederate Dead (1993)
   7. Dixie City Jam (1994)
   8. Le Brasier de l'ange, Burning Angel (1995)
   9. Cadillac Jukebox (1996)
   10. Sunset Limited (1998)
   11. Purple Cane Road (2000)
   12. Jolie Blon's Bounce (2002)
   13. Dernier tramway pour les Champs-Élysées, Last Car to Elysian Fields (2003)
   14. L'Emblème du croisé, Crusader's Cross (2005)
   15. La descente de Pégase, Pegasus Descending (2006)
   16. La nuit la plus longue, The Tin Roof Blowdown (2007)
   17. Swan Peak (2008)
   18. The Glass Rainbow (2010)
   19. Creole Belle (2012)
   20. Lumière du monde, Light of the World (2013)

critique par Tistou




* * *