Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'école des dingues de Cornelia Read

Cornelia Read
  L'école des dingues
  L'enfant invisible

L'école des dingues - Cornelia Read

Un truc de ouf, quoi !
Note :

   "Il y a des gens qui sont bipolaires. Moi, je suis simplement polaire."
   
   Présentation de l'éditeur:
   
   "Où l'on retrouve Madeline Dare, l'héroïne de "Champs d'ombres", précédent roman de Cornelia Read. Madeline a fini par quitter son trou de Syracuse et, après quelques ennuis avec la justice (elle a quand même abattu un homme), la voilà dans les monts Berkshire, Massachusetts. Campagne tranquille et belles demeures. Son mari adoré ayant perdu son boulot, elle doit accepter un poste de professeur d'histoire à la Santangelo Academy..."

   
   
   "...Trop dingue pour imposer des frontières relationnelles"
selon un de ses élèves, Madeline semble néanmoins avoir trouvé sa place d'enseignante au sein de la Santangelo Academy, établissement privé pour adolescents à problèmes.
   Drôle d'école où l'on distribue aux élèves des calmants comme des bonbons, où la discipline est tout à la fois sévère et lâche et où les profs doivent régulièrement subir (le mot n'est pas trop fort) des entretiens psychologiques qui tournent vite aux règlements de compte.
   Le suicide d'un couple d'ados va obliger Madeline à lancer un grand coup de pied dans la fourmilière et ce qu'elle va mettre à jour ne correspondra sûrement pas à ses attentes.
   
   Une école privée qui ressemble fort à une secte, des profs plus bizarres les uns que les autres, sans oublier une héroïne, rebelle à toute forme d'autorité, un cocktail détonnant qui emporte immédiatement l'adhésion.
   
   Pourtant l'intrigue surtout dans sa dernière partie qui envisage tous les motifs susceptibles d'éclairer le comportement des protagonistes s'embourbe un peu mais on pardonnera volontiers ce faux pas à Cornelia Read et l'on n'aura qu'une envie : découvrir au plus vite le premier volume mettant en scène Madeline!
   
   300 pages qui speedent.

critique par Cathulu




* * *