Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Au Rendez-Vous des Terre-Neuvas de Georges Simenon

Georges Simenon
  Trois chambres à Manhattan
  L'amie de Madame Maigret
  L'affaire Saint-Fiacre
  La colère de Maigret
  En cas de malheur
  Les inconnus dans la maison
  Au Rendez-Vous des Terre-Neuvas
  Long Cours
  L'horloger d'Everton
  Le locataire
  Le petit homme d’Arkhangelsk
  Lettre à mon juge
  La Neige était sale
  Le pendu de Saint-Pholien
  Maigret se défend de Simenon
  Le chien jaune

Georges Simenon est un écrivain belge francophone né en 1903 et mort en 1989 après avoir écrit environ 200 romans sous son nom ou sous différents pseudonymes.

Au Rendez-Vous des Terre-Neuvas - Georges Simenon

Maigret à Fécamp
Note :

   Maigret est appelé à Fécamp pour innocenter un jeune télégraphiste accusé d'avoir assassiné le capitaine de son bateau. Pas de chance, il s'apprêtait à partir en vacances en Alsace avec Madame. Qu'à cela ne tienne, les préparatifs sont interrompus, direction Fécamp.
   
    La présentation du départ imminent, l'arrivée du message, la décision de changer de destination, tout cela tient en une page. Pas de temps à perdre chez Simenon : quelques lignes plus loin, Maigret a posé ses valises à l'hôtel et s'assoit au Rendez-Vous des Terre-Neuvas, le café où il va user de sa tactique habituelle, l'immersion, l'imprégnation, pour résoudre l'énigme et trouver le vrai coupable, presque sans avoir à bouger du comptoir.
   
    "Il y eut une note grêle, du côté de la falaise : l'horloge de la Bénédictine qui sonnait une heure."
Tout de suite, le frais souvenir de Queneau, "Chêne et chien" : "Fécamp, c'est mon premier voyage;/On va voir la Bénédictine." Le hasard n'existe pas, toutes nos lectures sont liées, volontairement ou non. Une autre phrase relevée : "Un bateau noir gravitait insensiblement sur la ligne d'horizon, pénétrait dans le soleil, en ressortait de l'autre côté, comme on traverse un cerceau de papier". Pourquoi la relever? Parce que c'est la seule image de tout le roman. Elle est splendide, on le sait depuis au moins "Un chien andalou", elle suffit, il n'y en aura pas d'autre.
   
   Champion, Simenon.

critique par P.Didion




* * *