Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 09 ans: Le problème de la cellule 13 de Jacques Futrelle

Jacques Futrelle
  Dès 09 ans: Le problème de la cellule 13
  Treize enquêtes de la Machine à penser

Jacques Futrelle est un écrivain américain né en 1875 et décédé lors du naufrage du Titanic.

Dès 09 ans: Le problème de la cellule 13 - Jacques Futrelle

De la logique avant toute chose
Note :

   Les enfants ont besoin de livres! S’ils en manquent, ils deviennent grognons, tristes, désagréables, voire agressifs. Songez-y.
   
   Ici, tous les mardis (même pendant les vacances), pour enfants et ados, un ou deux titres commentés. Et encore 1 lecture ado le samedi!
   
    Et pensez à aller faire un tour dans notre Rubrique "Littérature jeunesse", pour tous les âges, vous y trouverez des trésors, bien rangés.

   
   
   Présentation de l'éditeur:
   
   
 "Enfermez-moi dans n'importe quelle cellule de n'importe qu'elle prison n'importe où, n'importe quand, vêtu du strict nécessaire, et je m'échapperai en une semaine, lança le professeur Van Dusen, que ses amis surnommaient La Machine à Penser".
   Ses interlocuteurs relevant le défi, le savant est enfermé dans la cellule la plus hermétique de la prison de Chisholm, près avoir été fouillé ; Il n'a en sa possession, et à sa demande, qu'un peu de pâte dentifrice, un billet de cinq dollars et deux de dix dollars ; Et seulement sept jours pour s'évader. Comment y parviendra-t-il?

   
   
   Le problème de la cellule 13 (The Problem of Cell 13) paru en feuilleton dans The Boston American, 1905, connut une traduction française dans "Vingt mystères de chambre close", anthologie de Roland Lacourbe, réédité in "Mystères à huis clos" en 2007,
   
   
    L'intérêt de cette histoire de chambre close, plus alambiquée qu'ingénieuse, réside dans l'apparition du professeur Van Dusen, surnommé "La Machine à penser", mis en scène par Jacques Futrelle dans quarante-cinq nouvelles. Van Dusen présentait la particularité de résoudre les problèmes criminels qui lui étaient soumis par l'utilisation de la seule logique. C'est lui qui est ici à l'origine du problème posé à la suite d'une déclaration faite à une paire d'amis : "Enfermez-moi dans n'importe quelle cellule de n'importe quelle prison n'importe où, n'importe quand, vêtu du strict nécessaire, et je m'échapperai en une semaine..." Et ce qui fut dit fut fait.
   
    Un mot sur Jacques Futrelle, disparu avec le Titanic à l'âge de trente-sept ans : il a fait son retour en 1999 dans "Les meurtres du Titanic", dans lequel le romancier Max Allan Collins lui confie une enquête sur deux meurtres commis sur le paquebot avant son naufrage.

critique par P.Didion




* * *