Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Un hiver aux Canaries de Riikka Ala-Harja

Riikka Ala-Harja
  Reposer sous la mer
  Le géant
  Tom Tom Tom
  Un hiver aux Canaries

Riikka Ala-Harja est une auteur finlandaise née en 1967.
Elle a écrit des romans, des pièces de théâtre et collabore à l'écriture de scénarios de bandes dessinées.

Un hiver aux Canaries - Riikka Ala-Harja

Evasion en tous genres...
Note :

   Rentrée littéraire 2012
   
   Présentation de l'éditeur :
   
    "Un chef de chantier naval à la retraite dirige la paroisse finlandaise de Gran Canaria, assisté d'un homme à tout faire, et d’une jeune femme de ménage malienne prénommée Dior. Pour Dior et pour les Africains qui parviennent à accoster dans des embarcations de fortune, l'île touristique mondialement connue ne constitue qu’un premier pas vers l’Europe ; pour les vacanciers allongés sur la plage, fuyant l’hiver nordique, elle ne représente qu’un moyen d’évasion d’un autre genre."
   
   
   "Ici, tout le monde est aisé, en bonne santé, bronzé et prétentieux."
   
   Passer un hiver aux Canaries, le rêve réalisé, surtout quand on on vient de quitter l'hiver septentrional! Sur l'ile de Gran Canaria, l'ancien patron de chantier naval Jori Nyman dirige d'une main de fer son factotum Mikko, tout juste arrivé de Finlande, et sa femme de ménage malienne, Dior. Il pourrait couler une retraite paisible mais son esprit est encore agité par la mort de son épouse.
   
   Mikko, quant à lui, rêve de concevoir la chaise idéale, tout en se soumettant aux ordres de son patron. Ecartelée entre son vieux mari, sa famille restée au pays et sa volonté d'apprendre la langue espagnole, Dior tente, bravement, de s'adapter à ce nouvel environnement.
   
   Trois solitudes pas du tout apaisées qui vont se croiser et exposer, petit à petit, au lecteur leurs pensées les plus secrètes. Révélations surprenantes qui feront varier comme dans un kaléidoscope la vision que nous avons d'eux.
   
   Sous le soleil, les tensions montent, la brutalité se révèle et l'atmosphère idyllique tourne vite à l'aigre. Un roman dérangeant et déroutant, jusqu'au bout.
   
   175 pages troublantes.

critique par Cathulu




* * *