Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Mes sacrées tantes de Bulbul Sharma

Bulbul Sharma
  La colère des aubergines
  Mes sacrées tantes

Mes sacrées tantes - Bulbul Sharma

L’Inde d’hier et d’aujourd’hui
Note :

   Pour cette deuxième rencontre avec Bulbul Sharma, auteur de "La colère des aubergines", point d’odeurs et de saveurs de cuisine indienne, mais des voyages dont les personnages de ces huit nouvelles ressortent souvent différents, et donnant la part belle à des femmes parfois inflexibles et autoritaires.
   
   Mayadevi va jusqu’à apprendre l’anglais toute seule, "à la force du poignet" pourrait-on dire, pour aller rendre visite à son fils établi en Angleterre. Et malheur à sa voisine dans l’avion! (Le pélerinage de Mayadevi)
   "Lorsque l'hôtesse leur apporta les plateaux-repas, Mayadevi secoua fermement la tête et croisa les mains sur ses genoux, la manière traditionnelle de refuser de la nourriture dans une fête bengalie, pour qu'il n'y ait pas le moindre doute."
   
   Les trois tantes de Meera prennent possession du train mais fort heureusement au cours du long voyage elles se lieront d’amitié avec une forte femme, après concours de souvenirs de maladies plus intéressantes les unes que les autres. (Mes sacrées tantes)
   - "Vous êtes veuve, non? demanda-t-elle avec douceur à la passagère.
   (...)
   - Et vous mangez du poulet? Ah bon? C'est bizarre!
   (...)
   - Mais où va le monde! Bientôt les veuves porteront des pantalons, du rouge à lèvres et des chaussures à talons.
   - Et peut-être qu'elles iront danser comme des memsahibs!
   La veuve du docteur se sentait de plus en plus mal et jeta un regard désemparé autour d'elle."

   
   Une jeune mariée a le malheur de toucher par accident l’aîné de ses beaux-frères, une très jeune mariée de sept ans fait connaissance de sa belle-famille. Des épouses quittent leur famille. Seule Les premières vacances de R.C. a pour héros un père de famille rigide et petit-chef, mais il devra accepter- finalement pour son bonheur- de lâcher prise.
   
   Beaucoup d’humour et d’imagination dans ces nouvelles pas toujours contemporaines. Certaines paraîtront sans doute une peu longuettes à un public non indien, mais globalement c’est une lecture agréable, un joli voyage à travers l’Inde d’hier et d’aujourd’hui.

critique par Keisha




* * *