Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

70 pour cent acrylique 30 pour cent laine de Viola Di Grado

Viola Di Grado
  70 pour cent acrylique 30 pour cent laine

70 pour cent acrylique 30 pour cent laine - Viola Di Grado

Tout une ambiance...
Note :

   "Maintenant que tout est à l'envers, comme un pull aux coutures apparentes."
   
   Depuis le décès brutal du père, Camelia et sa mère vivent recluses à Leeds, ville figée dans un éternel hiver. Elles ne communiquent que par des regards que chacune décrypte. La mère délaisse la musique et photographie des trous tandis que sa fille récupère dans les poubelles des vêtements neufs monstrueux qu'elle hybride avec les siens, créant ainsi d'étranges associations. Cet accoutrement bizarre va lui permettre de rencontrer un jeune chinois, Wen, qui va la persuader de reprendre ses études de chinois. Camelia, par l'intermédiaire des idéogrammes chinois va peu à peu reprendre goût aux mots et à la vie.
   
   Récit d'une renaissance, "70 % acrylique 30 % laine" est un premier roman qui réussit le pari de créer un univers, une atmosphère qui rendent palpable la souffrance de ses deux femmes sans jamais tomber dans le pathos. Le climat, le calendrier semblent doués d'une vie propre, en osmose avec le sentiments de Camelia, la narratrice : "Mon chinois s'améliorant, avril se présenta."
   
   Les relations entre les langues, Camelia a été arrachée à l'Italie et entretient des rapports particuliers avec l'anglais et le chinois, sont aussi au cœur de ce roman qui fait la part belle à l'humour, souvent noir et à la poésie. On regrettera juste quelques longueurs dans la fin du roman mais on appréciera la capacité d'invention et l'originalité de l'écriture. Un très bon moment de lecture!
   
   235 pages captivantes.

critique par Cathulu




* * *