Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dolores Claiborne de Stephen King

Stephen King
  Marche ou crève
  Anatomie de l’Horreur
  La Tour Sombre 1: Le Pistolero
  La Tour Sombre 2: Les trois cartes
  La Tour Sombre 3 :. Terres perdues
  La Tour Sombre 4: Magie et Cristal
  La Tour Sombre 5: Les loups de la Calla
  La Tour Sombre 6: Le chant de Susannah
  La Tour Sombre 7: La Tour Sombre
  Ecriture - Mémoires d'un métier
  Histoire de Lisey
  Cellulaire
  Shining
  Simetierre
  Juste avant le crépuscule
  Charlie
  Running man
  Salem
  Dolores Claiborne
  Docteur Sleep
  Le Singe - Le Chenal
  Colorado Kid
  Mr Mercedes
  Carnets noirs
  L’année du loup-garou
  Gwendy et la Boîte à Boutons

Stephen Edwin King est un écrivain américain de thrillers, romans d'horreur et fantastiques, né en 1947 dans le Maine. Il a aussi publié sous les noms de John Swithen (une fois) et plus souvent de Richard Bachman.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

Dolores Claiborne - Stephen King

Pour ceux qui croiraient que Stephen King n’a écrit que des thrillers!
Note :

   A ceux-là, lisez "Dolores Claiborne". Roman psychologique s’il en est, psychologie principalement de deux vieilles femmes ; l’une, Dolores Claiborne, femme à tout faire et souffre-douleur d’une abominable Vera Donovan, c’est l’autre, femme riche et parvenue, qui a ses lubies et qui exerce une activité de tyran auprès de ses domestiques et de ses connaissances.
   
   Et justement, si elle nous raconte toute son histoire, Dolores Claiborne, c’est qu’elle est dans un bureau de police à essayer de se disculper du meurtre de sa patronne, Vera Donovan. Et Dolores Claiborne choisit donc de tout raconter, tout le déroulé de sa vie, qui gravite essentiellement autour de Vera Donovan, pour démontrer qu’elle ne l’a pas tuée. Les policiers considèrent cependant qu’hériter de tous les biens de Vera Donovan pourrait constituer un bon mobile!
   
   Elle raconte tout donc et confesse – pour se disculper – le meurtre il y a fort longtemps de son mari, Joe Saint Georges, mais il faut reconnaître que ses motivations paraissent plutôt convaincantes voire légitimes.
   Mais pour Vera Donovan, alors?
   
   Tout ceci se déroule en vase clos, comme souvent en milieu insulaire – ici l’île de Little Fall, dans le Maine cher au cœur de Stephen King. Au cours de sa déposition-biographie, Dolores Claiborne lèvera donc le voile qui masquait sa vie – personne sur l’île ne doutait trop qu’elle avait tué son mari – et celle de Vera Donovan, pas aussi dichotomique qu’on pouvait le penser.
   
   On est bien loin du Stephen King classique, maître du thriller. C’est ici une réflexion intelligente sur des morceaux de vie plausibles – et terribles.

critique par Tistou




* * *