Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La cité où les pierres murmurent de George Chesbro

George Chesbro
  L'ombre d’un homme brisé
  La cité où les pierres murmurent
  C comme: Une affaire de sorciers - Mongo Le Magnifique, T1
  Bone

George Chesbro est né à Washington en 1940. Diplômé en sciences de l'éducation en 1962, il enseigne à des classes d'enfants à problèmes jusqu'en 1979. Puis il s'arrête pour se consacrer à l'écriture.
George Chesbro est mort en novembre 2008.
(Source: Editeur)

La cité où les pierres murmurent - George Chesbro

Le taureau à deux têtes
Note :

   Si les romans qui nous racontent les aventures de Mongo sont chacun des histoires complètes menées à leur terme, il est cependant préférable, dans la mesure du possible, de les lire dans l’ordre car Chesbro aime bien faire allusion à des évènements ayant eu lieu dans les romans précédents ; on risque donc, soit de ne pas le comprendre, soit de voir déflorer une aventure qu’on n’a pas encore lue… Pas de problème pour moi, j’avais fait précéder la lecture de cette "cité où les pierres murmurent" par la dévoration de "L’ombre d’un homme brisé". J’étais parée.
   
   Nous retrouvons notre Mongo (Professeur Frederickson) au sein de son université où l’aventure vient le chercher sous la forme du directeur du cirque dans lequel Mongo a exercé ses talents avant de tourner le dos à ce monde où il se sentait à la fois fier de son adresse et humilié de son exhibition en tant que phénomène de foire. Ce n’est d’ailleurs pas à l’universitaire que s’adresse le directeur, mais au détective privé : un de ses artistes, pour lequel il avait engagé des frais importants, a disparu sans laisser d’adresse au moment même où il était enfin prêt à se produire et donc à le rembourser. Le directeur veut savoir s’il a affaire à un escroc qu’il va devoir retrouver et réduire à merci ou à un disparu involontaire à qui il voudrait au contraire apporter son aide. Cet artiste était un hercule iranien.
   
   Et c’est ainsi que Mongo va améliorer grandement ses connaissances de la Perse jusqu’à apprendre le farsi.
   
   Pour commencer, il y a sur son campus une association d’étudiants iraniens exilés (plus ou moins volontairement) aux Etats Unis et il y a également un professeur iranien avec lequel il a lié des liens d’amitié. C’est par eux que Mongo va débuter une enquête qui le mènera beaucoup plus loin que prévu, tant au propre puisqu’il ira jusqu’en Iran, qu’au figuré car ce sera pour y visiter les prisons et tester les effets du choléra.
   
   "La cité où les pierres murmurent", c’est Persépolis et l’Iran met fièrement en avant cette culture millénaire qui fait son passé et sa fierté. C’est d’ailleurs parmi ses pierres-même qu’aura lieu une des scènes majeures de cette aventure. Mais nous sommes à l’époque du Shah et ce n’est pas Darius mais Mohamed Reza Pahlavi qui y règne. Il exerce un pouvoir dictatorial, armé de sa police secrète, la SAVAK. C’est sur fond de la lutte sans merci que se livrent SAVAK et GEM (un mouvement de résistance progressiste) que se placent les recherches de Mongo. Certains des Iraniens qu’il rencontre lui expliquent en quoi la dictature du Shah est une dictature éclairée et le seul moyen de faire évoluer un pays "pas prêt pour la démocratie" alors que les autres lui démontrent que Pahlavi n’utilise son pouvoir qu’à son propre enrichissement, jamais repu d’or et de diamants alors que son peuple croupit dans la misère. Les Etats Unis quant à eux, ne sont visiblement intéressés que par la stabilité du pouvoir qui leur assure l’usage du pétrole et la tenue à l’écart de leur rival, l’URSS.
   
   Ce qui est le plus intéressant dans ce roman (sans dénigrer une intrigue et des péripéties tout à fait captivantes) c’est qu’il a été écrit alors que le Shah d’Iran était encore au pouvoir, solidement soutenu en sous-main par les U.S.A. La rédaction est contemporaine des faits imaginés : 1978. Ni Chesbro, ni personne d’autre n’avait alors le moindre soupçon de ce que serait la situation en Iran et les relations Iran-U.S.A 35 ans plus tard. On était même loin de s’en douter. C’est cette ignorance qui nous permet à nous qui le lisons aujourd’hui, de revoir les choses comme elles ont été et de nous demander ce qui aurait pu…
   Mais enfin bon, tout ça, ce n’est pas la faute de Mongo. Il a mis les pieds dans le plat mais quand même pas au point qu’on puisse lui reprocher cela.
   
   
   Pour le Bonus-Sourire, une petite maladresse de traduction comme je les aime: parlant d’un opposant "Cela fait des années que ce chien de Shah lui donne la chasse" (65)
   
   
   
   Les aventures de Mongo traduites en français:
   
   1 - L’ombre d'un homme brisé
   2 - La Cité où les pierres murmurent

   3 - Une Affaire de sorciers
   4 - Les Bêtes du Walhalla
   5 - Les Cantiques de l'archange
   6 - L’odeur froide de la pierre sacrée
   7 - Le Second cavalier de l'apocalypse
   8 - Le Langage des cannibales
   9 - Le Chapiteau de la peur aux dents longues
   10 - Chant funèbre en rouge majeur
   11 - Pêche macabre en mer de sang
   12 - Hémorragie dans l'œil du cyclone mental
   13 - Le Rêve d'un aigle foudroyé
   14 - Le Seigneur des glaces et de la solitude

critique par Sibylline




* * *