Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Bâtons de randonnées de Yves Leclair

Yves Leclair
  Orient Intime
  Bâtons de randonnées

Bâtons de randonnées - Yves Leclair

Découvrez Ravi Shankar!
Note :

   Présentation de l'éditeur :
    « Douze chapitres, consacrés à chacun des douze mois de l'année. Douze ragas, ces "compositions sonores, formées de mouvements mélodiques, qui ont pour effet de colorer le cœur des hommes". Comment ne pas penser également au rythme du ragtime, qui lui aussi cadence en ses variations le battement des cœurs, et la démarche des corps. Entre l'ici et l'ailleurs, l'Occident et l'Orient extrême, le présent et l'éternel, Yves Leclair poursuit, le bâton ou le calame à la main, la promenade méditative entreprise avec son "Manuel de contemplation en montagne".»
   
   
   Nourrie de nos écrivains d'hier ou d'aujourd'hui, Pline le Jeune ou William Cliff, autant que du Tao-te-king, c'est la même émotion qui circule, et nous enseigne que rien d'humain ne nous est étranger. Qu'il évoque le paysage, ou qu'il entreprenne quelque "voyage sémantique" au cœur du savoir, de la saveur et de la sagesse, l'auteur se conforme au vœu de Hölderlin, qui est "d'habiter poétiquement notre terre".
   
   Loin de toute vaine agitation, ces "randonnées" illustrent à merveille le mot de Vialatte: "le loisir est un état d'âme" (4e de couverture).
   
   Vous vous souvenez peut-être que j'avais cité un extrait de Manuel de contemplation en montagne. J'ai eu (l'heureuse) surprise de recevoir un message de l'auteur, ce qui m'a donné l'occasion de découvrir ce deuxième livre de contemplation. Je ne résiste pas au plaisir de vous citer quelques titres de chapitres:
   
   * raga de la myrrhe, de la clématite entortillée autour du vieux manche à balai et du petit pont japonais en mai.
   
   * raga de la chèvre qui bêle en septembre.
   
   * raga du caillou qui sonne sur une tige de bambou creux en octobre.
   
   
   Quelques extraits:
   
   "Mai, je vois ta jupe écarlate en pétales de coquelicots sur le chemin, qui tombe du vieux mur en tuffeau. Le chemin parsemé de ton rouge vif mène vers l'étendage ou sèche au soleil sur un ciel parfaitement bleu, digne d'un Fra Angelico, la dentelle fleurie de tes effets intimes".
   
   "Dans le reflet de ta fenêtre nocturne, une fleur de lotus, de l'encens, une bougie. Et ce croissant de lune dans le ciel d'encre bleue, ce hamac de lumière jaune, suspendu. Simple reflet, ta vie".
   
   "Une lumière pauvre sait aussi éclairer le monde d'un jour nouveau, en révélant le pauvre, l'oublié: le gris des nuages, l'ourlet marron des labours, le gréement noir du noyer esseulé. C'est tout l'obscur qui remonte en toi, aussi, comme d'un puits, cette lumière en eau trouble que tu n'as pas su reconnaître, ni mettre à jour à temps. Toi-même, sois donc miséricordieux!".

   
   
   Je voudrais vous donner encore plus d'extraits. Ces textes sont de petits trésors, un salutaire retour à l'essentiel en ces temps de consommation frénétique, l'extraordinaire dans l'ordinaire des jours. A savourer à petites doses régulières pour apaiser son esprit et le nourrir. Je ne saurais vous dire à quel point cette lecture m'accompagne et me réconforte. Un livre de chevet que je vais offrir autour de moi.

critique par Aifelle




* * *