Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'ombre d’un homme brisé de George Chesbro

George Chesbro
  L'ombre d’un homme brisé
  La cité où les pierres murmurent
  C comme: Une affaire de sorciers - Mongo Le Magnifique, T1
  Bone

George Chesbro est né à Washington en 1940. Diplômé en sciences de l'éducation en 1962, il enseigne à des classes d'enfants à problèmes jusqu'en 1979. Puis il s'arrête pour se consacrer à l'écriture.
George Chesbro est mort en novembre 2008.
(Source: Editeur)

L'ombre d’un homme brisé - George Chesbro

1er de la série
Note :

   Accrochez-vous et prenez votre mal en patience car je vais commencer à vous parler d’un auteur (Chesbro) et surtout d’un de ses personnages, pour lesquels j’ai une tendresse toute particulière et que je retrouve après de très nombreuses années de séparation à la suite d’une découverte imprévue chez un bouquiniste ; et que cela ne va pas se faire en cinq minutes. Je viens en effet de retrouver mon vieil ami Mongo sous forme d’une série de vieux Rivages Noirs dans lesquels j’ai aussitôt plongé mon nez pointu et je vais vous parler de ses aventures les unes après les autres (voir fin de ce billet). Vous me quitterez quand vous en aurez assez mais franchement, vous feriez bien mieux de vous procurer vous aussi les romans mettant en scène ce détective hors pair et de me suivre dans ces équipées. Vous ne le regretterez pas.
   
   D’ailleurs son vrai nom, c’est "Mongo Le Magnifique", un vrai nom d’artiste de cirque me direz-vous? Bingo! c’est ce qu’il est, ou plutôt a été et c’est à ce moment là de son existence que ce nom lui a été attribué. Il était acrobate de grand talent. Maintenant, du cirque, il ne lui reste que le nom et certaines capacités physiques. Il est devenu universitaire, Docteur en philosophie, il est professeur dans une université et aussi Détective privé car aux Etats-Unis, les professeurs peuvent exercer un autre métier. Et attendez, je ne vous ai pas encore tout dit. Mongo est ceinture noire de karaté et accessoirement… nain. Avouez que vous n’en avez pas vu souvent des détectives privés comme celui-là.
   "Les nains qui ne sont pas sagement cantonnés dans un cirque ont toujours tendance à embarrasser les gens."
   
   "Quelques années plus tôt, un psychiatre m’avait expliqué que le besoin de découvrir les choses que les autres voulaient garder secrètes correspondait chez moi au désir de faire jeu égal avec une société remplie de gens plus grands que moi. Cette remarque avait été faite dans le but de causer un choc, de m’inciter à l’introspection – et, à terme, de modifier mon comportement. Au lieu de quoi j’avais découvert que j’étais totalement d’accord avec lui, et j’étais allé me procurer une licence de détective privé."

   
   Mongo a quelques amis dont plusieurs très haut placés car beaucoup de gens ont de l’estime pour lui. Il a également un frère, grand lui, qui est policier et il y a entre eux une vraie affection. Mongo est avant tout courageux, dans tous les sens du terme, aussi bien dans le sens de ne pas rechigner à beaucoup travailler que dans le sens de courage moral ou physique. Mongo, nain, objet de brimades, de raillerie, de mépris ou d’apitoiement depuis toujours, affronte aujourd’hui encore les remarques déplacées sans même les relever et ne développe pas plus de complexe de supériorité que d’infériorité. Il n’est même pas dépressif! (Bonjour Winter) Il ne boit pas non plus  "En dépit –ou à cause- de ma gueule de bois, j’eus envie d’un autre drink dans l’avion. Estimant que ça ne m’avancerait à rien de devenir alcoolique, je me bornai à prendre deux Alka-Seltzer et beaucoup de jus de tomate."
   
   Bref, pas du tout pathétique, il est parfait, et très intelligent, et courageux. Je vous l’avais déjà dit? Ah bon. Alors je continue.
   
   C’est lui-même qui raconte les aventures qu’il traverse.
   Ici, il se retrouve dans une histoire terrible à laquelle participera personnellement rien moins que le Secrétaire Général de l’ONU. Eh oui. Je vous l’ai dit : des relations parfois haut placées. Il y aura des espions russes, anglais, français et, à vrai dire, de tous les pays ayant à ce moment-là des espions sur le sol américain. Mais cela reste quand même un polar plus qu’un roman d’espionnage. Bien sûr il en découlera un certain nombre d’actions un peu brutales et de décès prématurés. On jouera un peu avec les frontières du surnaturel comme souvent avec Mongo, mais sans se retrouver dans le Fantastique. Chesbro aime bien ne pas respecter les limites officielles des genres romanesques. Le lecteur, comme son détective, aura un personnage à démasquer et ne manquera pas de tenter de le faire avec plus ou moins de succès tout au long du récit ce qui le rendra quasiment incapable de lâcher le bouquin quelles que soient ses autres obligations… Je préfère vous prévenir tout de suite.
   
   Si vous ne connaissez pas encore Mongo Le Magnifique, découvrez-le. Vous m’en remercierez. Et je reviendrai bientôt vous parler de quelques autres de ses aventures.
   
   
   PS : Attention, George Chesbro a aussi écrit des romans sans Mongo, comme "Bone" par exemple, excellent, mais sans nain inside.
   
   
   Les aventures de Mongo traduites en français:
   
   1 - L’ombre d'un homme brisé

   2 - La Cité où les pierres murmurent
   3 - Une Affaire de sorciers
   4 - Les Bêtes du Walhalla
   5 - Les Cantiques de l'archange
   6 - L’odeur froide de la pierre sacrée
   7 - Le Second cavalier de l'apocalypse
   8 - Le Langage des cannibales
   9 - Le Chapiteau de la peur aux dents longues
   10 - Chant funèbre en rouge majeur
   11 - Pêche macabre en mer de sang
   12 - Hémorragie dans l'œil du cyclone mental
   13 - Le Rêve d'un aigle foudroyé
   14 - Le Seigneur des glaces et de la solitude

critique par Sibylline




* * *