Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le bagnard et autres nouvelles de James Lee Burke

James Lee Burke
  Purple cane Road (Dave Robicheaux - 11)
  Le bagnard et autres nouvelles
  Dans la brume électrique avec les morts confédérés (Dave Robicheaux - 6)
  Le brasier de l'ange (Dave Robicheaux - 8)
  Dixie city (Dave Robicheaux - 7)
  Prisonniers du ciel (Dave Robicheaux - 2)
  Une tache sur l´éternité (Dave Robicheaux - 5)
  La rose du Cimarron
  Le boogie des rêves perdus
  Une saison pour la peur (Dave Robicheaux - 4)
  Sunset limited (Dave Robicheaux - 10)
  La pluie de néon (Dave Robicheaux - 1)
  Cadillac juke-box (Dave Robicheaux - 9)
  Bitterroot
  Heartwood
  L'Emblème du croisé (Dave Robicheaux - 14)
  Dernier tramway pour les Champs Elysées (Dave Robicheaux - 13)
  Vers une aube radieuse
  Jolie Blon’s Bounce (Dave Robicheaux - 12)
  La descente de Pégase (Dave Robicheaux - 15)
  Jésus prend la mer
  Black cherry Blues (Dave Robicheaux - 3)
  La moitié du paradis
  Déposer glaive et bouclier
  Dieux de la pluie
  Creole Belle (Dave Robicheaux - 19)
  L’arc-en-ciel de verre (Dave Robicheaux -18)
  Swan Peak (Dave Robicheaux - 17)
  La nuit la plus longue (Dave Robicheaux - 16)

James Lee Burke est un écrivain américain de romans policiers, né à Houston (Texas) en 1936.
Il vit entre New Iberia (Louisiane) et Missoula (Montana).
Diplômé de littérature américaine, il enseigne à l’université du Missouri.
Après avoir habité longtemps en Louisiane, il réside actuellement à Missoula (Montana)

Le bagnard et autres nouvelles - James Lee Burke

Intro à BURKE
Note :

   9 nouvelles dans ce recueil, dont la dernière, Le Bagnard. Les valeurs traditionnelles de James Lee BURKE y sont présentes : sens de la nuance, amour du Sud profond et de la LOUISIANE en particulier, prédominance des sentiments (amour, amitié), plume douée pour les descriptions de situations extrêmes, celles où la violence prend le pas sur la raison.
   
   On trouve là comme des esquisses de ce qui va constituer l'essentiel de son oeuvre, la naissance de son héros récurrent Dave ROBICHEAUX, la description des environs de New Iberia. Et puis des nouvelles portant sur la guerre de Sécession (on est dans le Sud, quand même), sur la difficulté qu'a ce Sud à dépasser les conflits relationnels Blancs/noirs. Petit extrait en passant:
   
   "William FAULKNER a dit un jour que pour les Sudistes, la ségrégation n'était rien d'autre qu'un simple fait, elle était tout simplement là. Elle avait toujours existé, elle existerait toujours. Elle ne suscitait pas plus de réflexions en nous que le climat chaud aux parfums de magnolias sous lequel nous vivions."

   
   Une autre sur la guerre de COREE, situation de violence là encore, situation où réellement James LEE BURKE excelle. Mais pas noire et désespérée comme les traiterait un Larry BROWN par exemple. Violence mais sous contrôle des sentiments "nobles" humains.

critique par Tistou




* * *