Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le pont dans la jungle de B. Traven

B. Traven
  La révolte des pendus - Le trésor de la Sierra Madre - Le vaisseau des morts
  Le pont dans la jungle
  La charrette
  Le trésor de la Sierra Madre
  Le visiteur du soir

Le pont dans la jungle - B. Traven

Universel
Note :

   Présentation de l'éditeur
   
   "Après des jours de marche au cœur de la jungle équatoriale, Gales, baroudeur énigmatique, s'arrête dans un petit hameau indien perché sur des falaises surplombant un fleuve impétueux. Un pont de fortune relie les deux rives, construit à la va-vite par les gringos des compagnies pétrolières, nombreuses dans la région. Le soir même, une fête se tient dans le village et un orchestre est attendu. Tous les indiens des environs sortent de la forêt. Certains viennent à dos d'âne, à cheval ou à pied et tous veulent s'amuser, danser et communier avec cette nature asphyxiante. Mais le drame survient : alors que les musiciens se font attendre et que les villageois se demandent si la fête aura lieu, un petit enfant disparaît. Très vite, les recherches s'organisent sous les yeux de Gales, impuissant."

   
   
   Toujours un grand plaisir de lecture avec ce diable de Traven. Ce roman se déroule sur une seule nuit, une nuit d'angoisse puis de lamentation,l a disparition d'un enfant près d'un modeste pont sur une rivière dans la jungle équatoriale d'Amérique du Sud. C'est le tableau de cette petite communauté d'indiens très pauvres avec quelques gringos de passage. Il y a non loin une compagnie pétrolière mais aujourd'hui c'est bal et l'on attend les musiciens. Quelques heures passent ainsi et le drame se noue.
   
   Traven ne nous inflige pas l'éternelle leçon des profiteurs même si l'on connait ses sympathies. Mais il nous brosse les émois, les chagrins et la calme solidarité de ces gens de peu, si intéressants sous sa plume de voyageur. Un auteur qui va pourtant bien au delà de la littérature de voyage, ce qui serait déjà très bien.
   
    Une littérature universelle.

critique par Eeguab




* * *