Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Les neuf dragons de Michael Connelly

Michael Connelly
  La défense Lincoln
  Darling Lilly
  L'Oiseau des ténèbres
  Les égouts de Los Angeles
  A genoux
  La blonde en béton
  La glace noire
  Le Verdict du plomb
  Le dernier coyote
  L'Epouvantail
  Le poète
  Les neuf dragons
  Echo Park
  Volte-face
  L'envol des anges
  Créance de sang
  Le cadavre dans la Rolls
  La lune était noire
  Le cinquième témoin
  Lumière morte
  Ceux qui tombent
  Dans la ville en feu
  Les Dieux du Verdict

Né en 1956, Michael Connelly est un auteur américain de romans policiers (en particulier la série Harry Bosch).

Les neuf dragons - Michael Connelly

Parce que dix, ça serait trop!
Note :

   "S'il ne la revoyait plus, il ne pourrait plus y avoir de rédemption."
   
   
   Le Mot de l'éditeur :
   
   "Au commissariat de police de Los Angeles, ce genre d’appel anonyme ne surprend personne et surtout pas Harry Bosch : dépêché depuis peu sur une affaire de meurtre dans le quartier chinois, il soupçonne des activités de racket des triades locales. En raccrochant, Bosch est convaincu d’avoir vu juste. Reste à le prouver… Le principal suspect s’obstine dans son silence, et l’inspecteur Chu, son coéquipier détaché de l’Unité des Crimes Asiatiques, ne lui semble pas franchement digne de confiance.
    Préoccupé par l’enquête, Bosch n’a pas trouvé le temps de lire le message vidéo envoyé par sa fille la veille au soir. Elle a 13 ans et vit justement à Hong Kong, avec sa mère. L’écran du portable s’allume sur une vision d’horreur absolue. L’appel anonyme et le message de sa fille se télescopent soudain : le pire cauchemar de sa vie vient de commencer."

   
    
   Meurtre dans le quartier chinois; Harry Bosch soupçonne vite des activités de racket des Triades chinoises. la routine, quoi. Mais le récit va s'emballer quand Bosch découvre que sa fille, Madeline, vient d'être enlevée à Hong-Kong, où elle réside avec sa mère.
   
   Commence alors une journée de 39 heures qui verra Bosch aux prises avec les Triades dans une course haletante et sans temps morts.
   
   Connelly choisit clairement (voir le texte en postface) de creuser la faille que représente sa fille pour Harry Bosch et il redonne ainsi du souffle à une série qui en manquait cruellement. J'ai néanmoins eu l'impression à plusieurs reprises que ce roman avait été écrit en prévision d'une adaptation cinématographique et ce côté un tantinet formaté a un peu gâché mon plaisir.
   
    404 pages à lire d'une traite pour éviter tout manque ou risquer la nuit blanche. Maintenant paru format poche.
   
   
   Série Harry Bosch
   
   1. Les Égouts de Los Angeles (The Black Echo, 1992)
   2. La Glace noire (The Black Ice, 1993)
   3. La Blonde en béton (The Concrete Blonde, 1994)
   4. Le Dernier coyote (The Last Coyote, 1995)
   5. Le Cadavre dans la Rolls (Trunk Music, 1997)
   6. L'Envol des anges (Angels Flight, 1999)
   7. L'Oiseau des ténèbres (A Darkness More Than Night, 2001)
   8. Wonderland avenue (City of Bones, 2002)
   9. Lumière morte (Lost Light, 2003)
   10. Los Angeles River (The Narrows, 2004)
   11. Deuil interdit (The Closers, 2005)
   12. Echo Park (Echo Park, septembre 2006)
   13. À genoux (The Overlook, 2007)
   14. Le verdict du plomb (The Brass Verdict, 2008)
   15. Les neuf dragons (9 Dragons, 2009)

   16. Ceux qui tombent (The Drop, 2011)
   17. Dans la ville en feu (The Black Box, 2012)

critique par Cathulu




* * *



Pas de fatigue
Note :

    S'il y a une catégorie de personnes qui n'ont pas été surprises par les implications judiciaires de l'affaire Strauss-Kahn, c'est bien celle des lecteurs de Michael Connelly. Cela fait un bon moment que ce romancier décortique la justice américaine en s'appuyant sur son passé de chroniqueur judiciaire au Los Angeles Times. En choisissant trois héros récurrents placés sur différents méandres du cours de la justice, le journaliste Jack McEvoy, l'avocat Mickey Haller et le policier Harry Bosch, il a traité tous les aspects que la presse française a fait semblant de découvrir ces dernières semaines : les arrestations spectaculaires, l'exposition des suspects, les arrangements avec le procureur, la procédure accusatoire, tout cela est apparu au fil des différentes enquêtes. Comme un fait exprès, il présente ici le cas d'un meurtrier présumé arrêté au moment où il s'apprête à prendre l'avion et à quitter le territoire américain. C'est Harry Bosch qui mène l'enquête sur la mort d'un épicier chinois, une enquête qui va le mener jusqu'à Hong Kong. Dans son dossier du moment consacré au polar, le magazine Lire trouve Michael Connelly fatigué, en petite forme. Il est vrai que l'épisode asiatique, au cours duquel Bosch traque les kidnappeurs de sa propre fille, est un peu paresseux. Mais l'ouverture de l'affaire et sa conclusion, soit les parties du livre qui se déroulent dans le cadre habituel de Los Angeles, sont à couper le souffle. Des fatigués comme ça, on en redemande.

critique par P.Didion




* * *