Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'annee de l'éveil de Charles Juliet

Charles Juliet
  Lambeaux
  Attente en automne
  L'annee de l'éveil
  Journal I & VII : Ténèbres en terre froide - Apaisement
  Dans la lumière des saisons

Charles Juliet est un écrivain français, né dans l'Ain en 1934.
Il a reçu en 2013 le Prix Goncourt de la poésie pour l'ensemble de son œuvre.

L'annee de l'éveil - Charles Juliet

Enfant de troupe
Note :

   Présentation de l'éditeur
   
   "Un petit paysan qui n'avait jamais quitté son village se retrouve un jour enfant de troupe. Dans ce récit, il relate ce que fut sa seconde année de jeune militaire, une année de découvertes et de bouleversements, qui le verra mourir à son enfance et s'éveiller à des réalités et des énigmes dont il ignorait tout. La faim, le froid, les bagarres, son avide besoin d'affection, l'admiration qu'il voue à son chef de section, sa passion pour la boxe, les sévices que les anciens font subir aux bleus, la découverte de l'amour avec la femme de son chef, le sadisme de certains sous-officiers, la nostalgie qu'il a de son village, de sa chienne et de ses vaches, ses quinze jours de cachot, son renvoi de l'école puis sa réintégration, la hantise de mourir à dix-huit ans, là-bas, dans ces rizières où la guerre fait rage..., c'est le récit d'une entrée en adolescence, avec ses révoltes et sa détresse, ses déchirements et ses ferveurs.
   Ce livre a été porté à l'écran par Gérard Corbiau, sous le même titre."

   
   
   Un jeune paysan, fin des années 1940, entre à l'école militaire. Enfant de troupe. Jusqu'à présent, il n'a vécu que dans sa campagne et ne connait rien d'autre. Il va découvrir la vie de caserne, les brimades, voire les sévices, que les anciens font subir aux plus jeunes, les règles strictes, parfois même au-delà de la sévérité, imposées par les chefs de sections avec, pour certains, un certain plaisir ou même sadisme. Il découvrira aussi l'amitié d'un de ses chefs, l'amour et sa passion pour le sport -boxe et rugby. C'est une année pleine de questionnements existentiels sur la valeur de la vie, la religion, la mort, ... La fin de l'enfance.
   
   Charles Juliet aborde dans ce livre une de ses années d'enfant de troupe. Il en parlait déjà dans "Lambeaux", mais de manière succinte; il y revient en développant le sujet. On mesure la dureté de sa vie de jeune garçon et d'adolescent. Tout y est dit sans fausseté, sans détour, mais avec pudeur. Chaque phrase est travaillée, claire et précise. Pas de misérabilisme, il n'en est nul besoin.
   
   Un très beau texte qui m'engage à pousser encore ma découverte de cet auteur.

critique par Yv




* * *