Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Pulp de Charles Bukowski

Charles Bukowski
  Pulp
  Women
  Sur l’écriture
  Factotum
  Le Capitaine est parti déjeuner
  Contes de la folie ordinaire

Henry Charles Bukowski est un écrivain américain né en Allemagne en 1920, et mort à Los Angeles en 1994.

Pulp - Charles Bukowski

Et Fiction aussi
Note :

   Présentation de l'éditeur
   "Les dictionnaires sont formels. Louis-Ferdinand Céline : 1894-1961. À supposer qu’il fut vivant en 1993, il aurait eu quatre-vingt-dix-neuf ans. Pas étonnant que la Grande Faucheuse lui cavale après ! Ce qui l’est beaucoup plus en revanche, c’est qu’elle ait chargé Nick Belane, un minable privé de Los Angeles, de le retrouver. D’autant qu’elle le veut vivant. Pourquoi y a-t-il toujours quelqu’un pour vous gâcher le moment présent, voire votre vie entière ? Mais aussi, quelle mouche a piqué Nick de se lancer à la poursuite du Moineau Écarlate et d’une jeune femme du nom de Cindy Bass ? Céline est-il Céline ? Lady Death s’impatiente, et le bureau de l’enquêteur devient très vite le lieu de tous les dangers. "
   
   
   Mon premier BUKOWSKI. Pas le dernier. Même si c'est son dernier à lui. Est-il représentatif? Je ne saurais dire puisque c'est mon premier!
   
   Première réaction : surpris. D'avoir beaucoup entendu sur BUKOWSKI avant que de le lire, je m'attendais à autre chose. Dans son dernier livre, puisque c'est son dernier, BUKOWSKI fait dans le polar. Ou la caricature de polar? Et il ressuscite CELINE, héros involontaire (j'en suis persuadé!) de ce polar. Bizarre, on a par moment l'impression de visionner Guy Marchand dans un épisode de ..., je ne sais plus le nom de ce privé déjanté. On a l'impression qu'il veut employer des mots pour choquer, mais ça parait timide! Etonnant.
   
   Ca se lit très facilement, c'est bien écrit. Je ne suis pas sûr que PULP passera à la postérité. Il vieillira vite, d'ailleurs il a déja vieilli. Raison de plus pour le lire rapidement!
   
   M. BUKOWSKI, il me reste à lire vos autres productions.

critique par Tistou




* * *