Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dieu reconnaitra les siens de Elmore Leonard

Elmore Leonard
  Les fantômes de Detroit
  Viva Cuba libre
  Quand les dames sortent pour danser
  Dieu reconnaitra les siens
  Zigzag Movie
  Tishomingo blues
  Hitler’s day

Elmore John Leonard Jr est un romancier et scénariste américain né en 1925 à La Nouvelle-Orléans et décédé le 20 août 2013 à Detroit.

Il a obtenu le National Book Award 2012 pour l'ensemble de son œuvre.

Dieu reconnaitra les siens - Elmore Leonard

Le roi de la tchatche
Note :

   Parce qu'il s'est mis dans un mauvais cas et que la justice est sur le point de lui demander des comptes, Terry ressent soudain un besoin urgent d'aller rejoindre son oncle missionnaire au Rwanda afin de l'aider à repeindre sa maison. Lui même a fait ses études au séminaire (du moins il est censé les avoir faites. Sa mère voulait absolument qu'il soit curé). Las, peu de temps après son arrivée, le dit oncle se met à aller très mal et, comme il lui faut un remplaçant d'urgence et qu'il n'y en a pas, il présente son neveu comme étant prêtre contre la promesse qu'il régularisera la situation dès que possible. Terry va dire sa première messe devant ses paroissiens Tutsis réfugiés dans l'église à l'annonce des massacres entrepris juste à ce moment-là par les Hutus quand ces derniers font irruption et les massacrent tous à coups de machette devant le "prêtre" horrifié.
   
   Ce début met tout de suite le lecteur dans une ambiance qui n'est pas exactement celle d'un roman policier classique et il ne l'oubliera jamais jusqu'à la dernière page. Terry l’arnaqueur (qui finira par retourner chez lui aux U.S.A) ne sera jamais non plus un voyou, ni même un homme, tout à fait comme les autres.
   
   Cependant, ne vous attendez pas à un roman très noir, car ce n'est pas du tout le cas, paradoxalement, l'humour n'est jamais loin dans l'histoire énorme qu'Elmore Leonard a choisi de nous raconter là. L'histoire d'une escroquerie grand format montée sous le nez d'une mafia plus réaliste que nature, par un pseudo-curé plutôt atypique, avec l'aide d'une aventurière qui sort juste de prison après avoir volontairement "écrasé" son ex-mari avec sa voiture. A ne pas oublier : prêtre ou escroc, Terry est un sacré baratineur. Il peut tout faire avec des mots et ce n'est pas une petite arme.
   
   Ce qui fait une grosse part du charme de cette histoire est l'invraisemblable candeur avec laquelle les divers personnages font état de leurs crimes et délits déjà commis comme s'il était sans importance que tout le monde le sache. Cela donne un côté "pas croyable" à tout ce qui arrive (on croit rêver!) alors que cela arrive bien réellement. Même réalisme du premier degré pour parler du Rwanda.
   
   Autre atout: le talent de E. Leonard qui écrit remarquablement.
   
   Bref, un excellent polar. La messe est dite!
   
   
   «Debbie voulut savoir s'il avait rapporté des souvenirs de là-bas, et il lui dit qu'il en avait rapporté un, une machette.»

critique par Sibylline




* * *