Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Rêve de valse - Les aventures de Tobaïco de Vitaliano Brancati

Vitaliano Brancati
  Rêve de valse - Les aventures de Tobaïco

Rêve de valse - Les aventures de Tobaïco - Vitaliano Brancati

Bouffonnerie sicilienne
Note :

         Vitaliano Brancati, auteur sicilien (1907-1954) dont le livre le plus connu est "Le bel Antonio" depuis l'adaptation cinéma excellente de Mauro Bolognini, a bâti son œuvre sur l'ironie et les dévoiements de l'homme. Il s'était lui-même lourdement fourvoyé dans une forte sympathie pro-fasciste, et plus puisqu'auteur d'une pièce à la gloire de Mussolini. En 1934 il a rompu radicalement et c'est en opposant et surtout en écrivain fin et sensible que l'Italie le considère. En France on l'ignore.
   
            "Rêve de valse" est un court roman ou une longue nouvelle, je n'ai jamais su faire la différence. Des notables et des fonctionnaires qui s'ennuient dans une bourgade sicilienne, ni Catane, ni Palerme, décident d'organiser un grand bal. Mais cette belle idée va s'avérer difficile à réaliser. L'arrivée de prêcheurs et les lumières anthroposophes vont ainsi faire basculer la cité dans un non-sens et faire des dames de la haute des prostituées et des notables des philosophes. Je laisse à votre appréciation lesquels sont les plus nocifs. Ainsi entre spiritisme et bouffonnerie va cette Sicile si littéraire et si originale que personne et surtout pas Rome n'a su apprivoiser.
   
        "Les aventures de Tobaïco" se présente plus comme un conte voltairien. Je crois qu'il faut du talent pour écrire à propos d'une chambre peu hermétique "Le vent y lit mes livres". Simple mais beau. Le jeune Luigi Tobaïco est un peu le Rastignac de Catane, mais pas dévoré d'ambition, non, un poil épicurien; et ses aventures picaresques pour conquérir un jeune fille riche et belle le conduiront à des rencontres drolatiques, aux confins du drame, mais seulement aux confins, même un peu avant les confins. Parmi ces moments, un duel qui avorte parce que la fougère est tendre et les arbres mélodieux. Quelle sagesse!
   
    Et si vous accordiez deux heures à ces deux petites pièces comme on dit en musique.

critique par Eeguab




* * *