Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

I comme: Sprite de Yugo Ishikawa

Yugo Ishikawa
  I comme: Sprite

I comme: Sprite - Yugo Ishikawa

Apocalyptique !
Note :

   Manga
   

   Yoshisho, accompagnée de deux amies, rend visite à son oncle, qui habite au 42ème étage d’un immense gratte ciel à Tokyo. Son oncle Shogo est un geek : il ne sort jamais de chez lui. Cela fait ainsi plus de dix ans qu’il est reclus dans son appartement, où il vit seul avec son chien. Il passe ses journées à jouer à un jeu vidéo.
   
   Alors qu’elle est dans son appartement, une violente secousse a lieu et elle se retrouve bloquée au sommet de cet immeuble, sans savoir si les secours vont pouvoir se rendre sur place. Prisonnière en quelque sorte en haut de la tour, elle met tout en œuvre pour sauver les blessés et comprendre ce qui s’est passé.
   
    A l’extérieur c’est le chaos, tout est obscurci, la ville est engloutie sous une eau noire et cela brûle. Mais pour l’instant l’urgence est de s’occuper des voisins. Le couple de l’appartement 4202 est retrouvé mort après avoir plongé dans les eaux qui entourent l’immeuble. Les habitants de l’appartement 4207 s’enfuient après avoir volé la moitié des vivres, sans se préoccuper des autres. Quant au couple de l’appartement 4004, ils ont perdu leur fille dix ans plus tôt dans un tremblement de terre et madame Aikawa est encore traumatisée par cet événement dramatique.
   Yoshisho se réfugie sur les toits où elle a la surprise de découvrir des gosses, une dizaine d’enfants parmi lesquels l’un dit avoir 258 ans bien qu’il soit encore de toute petite taille.
   
   On apprend peu à peu que les particules noires qui surgissent en même temps que la foudre représentent le temps. Si le temps ne leur est pas attribué, les être humains ne sont pas appelés à mourir… Ce qui explique l’âge de certains des enfants croisés sur le toit…
   
   Une fois l’eau partie, nos héros peuvent redescendre mais la ville est devenue déserte…
   
   Bienvenue dans un univers proche de la science fiction, nous nous retrouvons plongés dans un monde chaotique voire apocalyptique, ce n’est pas la fin de monde mais presque. Ajoutez à cela des personnages tous plus fantastiques les uns que les autres: l’oncle de l’héroïne qui a une vie hors norme, comme si le temps s’était arrêté pour lui ces dix dernières années, des enfants qui vivent sur le toit et ont des centaines d’années derrière eux… On s’aperçoit que les habitants de l’immeuble portent tous une blessure en eux…
   
    J’aime beaucoup cet univers qui préfigure une histoire très prenante, les personnages laissent augurer une suite captivante. Le graphisme est aussi superbe. Sans doute est ce dû au fait que l’auteur a été l’assistant de Urasawa pour "20th century boys" dont j’avais déjà beaucoup aimé les dessins. Bref une très belle découverte que ce "Sprite" (qui sont en fait des éclairs… mais je ne vous en dis pas plus!).

critique par Éléonore W.




* * *