Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Souviens toi de Hallows Farm de Angela Huth

Angela Huth
  Souviens toi de Hallows Farm
  L'Invitation à la vie conjugale
  La Vie rêvée de Virginia Fly

Angela Huth est une écrivaine et journaliste anglaise née en 1938.

Souviens toi de Hallows Farm - Angela Huth

Un come back plein de nostalgie
Note :

   Ce n’est pas sans un gros pincement au cœur que Prue revient sur les lieux où elle a passé des moments inoubliables en tant que volontaire agricole pendant la seconde guerre mondiale. Les souvenirs affleurent de ces journées de bonheur passées à la ferme des Hallows Farms en compagnie de ses amies Stella et Ag, volontaires comme elle et de Joe, le fils des fermiers. Mais maintenant que la guerre est finie, Stella est repartie vivre avec son mari Philip, rentré handicapé de la guerre et dont elle doit s’occuper. Ag est elle aussi auprès du sien.
   
   Car même si elles revoient régulièrement les filles lors d’un déjeuner annuel à Londres, toutes ont leur vie dorénavant. Prue retourne quant à elle à Manchester et seconde sa mère dans le salon de coiffure dont elle est propriétaire. Elle fait la connaissance de Barry, homme qu’elle finira par épouser malgré le peu d’affinités qu’ils ont. Mais c’est un beau parti et elle ne peut laisser passer une telle occasion. Rapidement elle s’ennuie dans cette vie oisive… D’autant que Bertha, la gouvernante qui régit leur foyer, est franchement hostile à son arrivée. Alors elle sympathise avec Johny, un voisin qui lui installe un poulailler. Car la vie de la ferme lui manque…
   
   Quand elle apprend la mort de Mrs Lawrence, son ancienne patronne, elle est bouleversée et décide de se rendre à son enterrement. C’est l’occasion pour elle de renouer avec Mr Lawrence, ses amies Stella et Ag mais aussi Joe, le fils de Mr et Mrs Lawrence qu’elles ont eu toutes les trois tant de plaisir à côtoyer pendant la guerre…
   
   Quel plaisir de retrouver, pratiquement plus de 10 ans après, les héroïnes de «Les filles de Hallows Farms». Même s’il peut paraitre mièvre, ce roman sentimental à souhait est au contraire un pur rafraichissement et j’ai pris beaucoup de plaisir à en tourner les pages. Malgré ce côté romantique et convenu, cela fonctionne merveilleusement bien: les héroïnes sont toujours aussi attachantes et les sentiments amoureux toujours aussi ambivalents. Tout cela dans une ambiance très british. Bref un come back nostalgique plein de charme à ne pas manquer.
    ↓

critique par Éléonore W.




* * *



On manque de gardes-chasse
Note :

   Après avoir vécu une année riche sur le plan de l’amour et du labour, Prue, volontaire agricole à Hallows Farm rentre chez sa mère pour aider au salon de coiffure ; elle s’y ennuie : les galants se font rares… Prue est coquette et aime plaire ! C’est un quadragénaire pourvu d’une Daimler (je n’y connais rien en bagnole mais Prue apprécie) qui va la tirer de son ennui. Barry (numéro 2) lui propose de l’épouser et comme il est riche, elle accepte.
   
   Les premiers temps sont durs, Prue voudrait reprendre le travail agricole et se trouver un amant (Barry N° 2 est vraiment très nul au lit) ; elle ne trouve que son voisin Johnny, sympathique mais pas trop excitant non plus… et la gouvernante la maigre Bertha achève de l’attrister.
   
   Petit à petit la mauvaise fortune de Prue va s’améliorer c’est lent, quelquefois ironique, souvent mélancolique, le rythme se traîne un peu.
   
   Et pourtant, l’auteur nous offre quelques morceaux de bravoure bien enlevés, tel un accouchement dans une grange au milieu d’un troupeau de porcs énervés, la tentative de séduction d’un pasteur de petite paroisse, la rencontre avec cette charmante vieille dame qui lui fait aimer la lecture.
   
   Mais Je ne suis pas sûre de me souvenir de Prue dans quelques années…
   
   "Souviens-toi de Hallows Farm" est la suite de "Les filles de Hallows Farm", consacré à l'une des trois héroïnes, Prue, mais il y est aussi question du devenir des deux autres. J'ai l'intention de lire le premier volume, quand j'y penserai. Cela ne me gêne pas de commencer par la fin....

critique par Jehanne




* * *