Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Dès 10 ans: Contes et légendes Nathan de Collectif

Collectif
  Ce que je ne sais pas
  Le musée de l'art
  Hontes
  A table!
  Dès 06 ans: Mes 66 plus belles poésies
  11 femmes, 11 nouvelles
  Les aventures de Jean Conan
  Les cent ans de Dracula
  L'ombre du mur, Chroniques du mur de Berlin
  Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France
  Dès 06 ans: Coffret de contes
  La France des écrivains - Guide Gallimard
  Anthologie, Les Femmes Vampires, de 1823 à 1905
  Poèmes de Paris: Une anthologie à l’usage des flâneurs
  Romans grecs et latins
  Dès 02 ans: Enfantilles
  Dès 10 ans: La revue Dada
  Beowulf
  Dès 08 ans: Mon premier Larousse de l'histoire
  Le Monde de George Sand
  Dès 10 ans: Contes et légendes Nathan
  La plus belle histoire des femmes
  Luc Tuymans
  Les Fantômes des Victoriens
  Dès 08 ans: Magritte, le double secret
  Révolutions animales
  Dès 01 an: Mes plus belles berceuses jazz
  Voyages en train
  La Quête du Saint Graal
  L'une et l'autre
  Séoul, vite, vite !
  Les contes des mille et une nuits
  Dictionnaire des mots manquants
  Déflagrations
  Beyrouth noir
  Les Avatars de Sherlock Holmes

Dès 10 ans: Contes et légendes Nathan - Collectif

Une série mythique qui perdure !
Note :

   Ils ont bercé notre enfance et ont, à leur manière douce, posé les toutes premières bases de notre culture classique.
   
   Dès 1916 apparaissaient les premiers titres de cette collection "de légende" et "de légendes". L'ambition de l'éditeur était de soutenir une culture populaire accessible à tous par ses prix et de pérenniser les contes trop fragiles sous leur forme orale, qui constituaient le tissu historique des différentes régions et pays pour les diffuser parmi les plus jeunes. Ainsi, ces premiers titres étaient-ils consacrés à la Russie, à l'Alsace, et partaient-ils aussi bien "outre-Manche" qu' "outre-Rhin". Il y eut plusieurs versions du concept qui, rencontrant tout de suite le succès, se développa et sera bientôt centenaire. Les titres se multiplièrent, aux folklores régionaux et nationaux ne tardèrent pas à s'ajouter les mythologies classiques, les récits historiques, puis même les grands auteurs: Shakespeare, Racine etc.
   
   Les ouvrages étaient illustrés de belles lettrines et de dessins pleine page en noir et blanc puis en noir-blanc + une couleur.
   
   Chemin faisant, le "look" de la collection changeait. Il y eut d'abord les versions carton fort + dos toilé (que je collectionne personnellement) pour les enfants du baby boom, suivies des carton fort + dos carton. Plus tard, le carton des couverture fut pelliculé en vue de sa protection au moins aux taches. Dans les années soixante, il y eut la "blanche à filets dorés" cartonnée et pelliculée, abondamment collectionnée elle aussi. Ce fut peut-être l'âge d'or (je n'ai pas les chiffres) le concept plaisait énormément il y avait quantité de titres et de gros tirages. Les titres classiques restaient indémodables et étaient réédités sous ce look. La collection plaisait aux enfants qui y trouvaient leur compte d'aventures et d'imaginaire et aux parents qui avaient le sentiment de fortifier la culture générale et locale de leurs enfants, de transmettre un patrimoine culturel. C'était un cadeau couramment fait aux enfants que l'on voulait récompenser. L'homogénéité de l'aspect a fait d'autre part que la notion de collection à compléter s'est tout de suite imposée. On établissait des listes, on faisait connaître les titres qui nous manquaient et on tentait d'en mériter... La réelle qualité de l'ouvrage et de sa reliure assurait une durée satisfaisante. On n'était pas encore dans le "utiliser-jeter" et on ne le souhaitait pas.
   
   Mais cela vint quand même. Les années 80 virent une version format poche qui, malgré l'apparition d'un dossier final documentaire ne convainquit pas les fans historiques. Comment voulez-vous collectionner cela? On vit apparaître quelques titres modernistes (ex: conquête de l'espace) qui n'arrangèrent pas les choses. Le combat des anciens et des modernes allait-il éclater? On pouvait le croire, d'autant que les choses n'allaient pas s'arranger à l'étape suivante: adieu la couverture de fort carton, ce fut une couverture souple, les couleurs devinrent agressives, les dessins... j'aime mieux ne pas leur trouver de qualificatif, bref, je ne pus jamais m'y faire. Pas plus qu'aux nouveaux titres: sorcières, monstres, vampires s'installaient sur les étagères les titres folkloriques diminuaient. Un dessin accrocheur, des couleurs pétantes, trois médaillons à gauche du dessin principal présentant des personnages ou scènes marquants... je m'en désintéressai totalement. Mais bon, il y a sans doute aussi des collectionneurs pour cette série. Néanmoins, les choses allaient déclinant...
   
    Mais voilà qu'en 2010, Nathan reprend son idée et une nouvelle version dont je vous mets un exemplaire ci-dessus en illustration. Hélas, on était toujours à la couverture de carton souple qui doit assez facilement se plier, mais on remarquait néanmoins un retour du classicisme tant dans l'aspect que dans les titres édités. Peut-être un des meilleurs moyens de présenter aujourd'hui la mythologie à nos enfants. Ce qui frappe cependant le vieil habitué qui prend en main cette nouvelle version, c'est de la trouver si réduite par rapport aux livres des baby boomers. Les enfants n’aiment-ils plus lire? En tout cas on a bien pris soin de ne pas les étouffer sous le nombre de pages...
   
   Je suis une vieille ronchon. Cette nouvelle série au moins ne heurte pas la vue et s’enorgueillit de très beaux titres classiques pas forcément de tout venant ("Jason et la conquête de la Toison d'or" par exemple) mis à la portée de la nouvelle génération par de bons écrivains. Peut-être, comme moi, les enfants à qui nous les offrons aujourd'hui s'y attacheront-ils au point de les collectionner quelques décennies plus tard. C'est tout ce que je leur souhaite!
   
   
   
   Quelques livres pour jeunes présentant la mythologie grecque :
   
    "Contes et légendes de la mythologie grecque"
   
   
"Thésée" de Yvan Pommaux
   
   
"La fabuleuse histoire d'Achille l’indocile" de Luc Lefort
   
   "Troie" de Yvan Pommaux

critique par Sibylline




* * *