Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le cousin Henry de Anthony Trollope

Anthony Trollope
  Miss Mackenzie
  Le cousin Henry
  Quelle époque!
  Peut-on lui pardonner?
  Phinéas Finn
  Les diamants Eustace

Anthony Trollope (1815 – 1882), est un romancier britannique de l'époque victorienne.

Le cousin Henry - Anthony Trollope

S'il faut aussi imprimer nos livres nous-mêmes! Que fait l'édition?
Note :

   Si vous voulez lire ce roman dans sa traduction française, chers happy few, vous en serez réduits à le télécharger dans sa version numérique (et dans une traduction qui date de 1881) car il semblerait que ce classique de la littérature britannique, dont il existe un nombre conséquent d'éditions en anglais ne soit absolument pas réédité en français depuis des lustres.
   Et c'est bien dommage, croyez-moi.
   
   "Le cousin Henry" est un court roman psychologique qui réussit l'exploit de maintenir tout du long l'intérêt du lecteur dans ce qui n'est pourtant qu'une banale histoire d'héritage. Indefer Jones est un riche propriétaire terrien gallois sans héritier. Homme droit et scrupuleux jusqu'à l'excès, il atermoie depuis des années quant à la teneur de son testament: doit-il laisser ses biens à Isabel, sa nièce adorée qu'il élève comme sa fille depuis une dizaine d'années ou à Henry, un autre neveu qu'il déteste cordialement mais qui présente l'indéniable avantage d'être un homme, dans cette société anglaise qui privilégie depuis des siècles par toute une série de lois et de coutumes l'héritage des mâles? Jones hésite et finit par mourir en laissant ses biens à Henry. Mais ses dernières paroles et le témoignage de deux de ses fermiers indiquent qu'il a rédigé in extremis un testament qui lègue ses biens à Isabel. Mais malgré des recherches approfondies, le testament reste introuvable.
   
   Inutile de s'attendre à un roman à suspense, chers happy few: il n'est ici jamais question de course au testament (le lecteur sait tout de suite où il se trouve) mais d'une très fine analyse psychologique des ressorts à l’œuvre dans l'âme humaine quand il est question d'héritage. Nul ne sort grandi de cette affaire, que ce soit les fermiers qui ont pris en grippe Henry sans véritables raisons, le journaliste Evans qui use de moyens bien peu honnêtes pour faire sortir la vérité au grand jour, Isabel, dont la droiture morale se confond vite avec un orgueil aussi démesuré que mal placé ou encore Henry, dont la lâcheté molle l'empêche de prendre une quelconque décision que ce soit, le maintenant dans les limbes de la veulerie sans en faire ni un cynique manipulateur ni un honnête homme.
   Trollope disait avoir voulu écrire avec "Le cousin Henry" une étude plus qu'un roman. Il est brillamment parvenu à réunir les deux.
   
   
   PS : Des éditions numériques gratuites sont disponibles sur le net.
   
   
   Titre original : Cousin Henry

critique par Fashion




* * *