Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

En cuisine avec Alain Passard de Christophe Blain

Christophe Blain
  En cuisine avec Alain Passard

En cuisine avec Alain Passard - Christophe Blain

Ceci est une BD (ou au moins un roman graphique)
Note :

   Si j'aime cuisiner, flâner sur les marchés et dans les boutiques gourmandes, manger aussi, je ne connais pas forcément très bien l'univers des grands chefs. Quelques noms bien sûr, parmi les plus médiatiques, d'autres chinés au gré des blogs et des revues culinaires que je suis de temps en temps avec plaisir. C'est ainsi que le nom d'Alain Passard me disait quelque chose... Plus vaguement que celui de Christophe Blain certes. Je pourrais dire que j'ai honte, mais en fait, j'ai été ravie de (re)découvrir ce grand chef par les yeux de ce grand auteur de bande-dessinée et je n'ai maintenant qu'une envie, c'est aller faire un jour un détour par L'arpège, et goûter une des petites merveilles élaborées dans ses potagers et ses cuisines.
   
   Christophe Blain raconte dans son œuvre comment un jour, son éditeur lui propose de faire un livre avec un grand chef, et comment il atterrit à L'Arpège, voit quelques cœurs et étoiles en dégustant le "petit légume", "la petite mousse", rencontre Alain Passard et s'embarque dans une aventure qui va durer quelques années et au cours de laquelle il va assister en témoin privilégié à la vie de ce chef et de son équipe. Résultat? Une œuvre superbe, émaillée de recettes qui mettent l'eau à la bouche, un témoignage passionnant sur la grande cuisine et sur ce chef habité par son art. Bref, un petit bijou souvent drôle qui plonge le lecteur dans les coulisses d'un restaurant étoilé, dont l'absence de cases, le dessin éclaté sur les pages donne à sentir l'énergie d'Alain Passard, sa passion pour son art, son investissement dans son métier, la manière dont il fédère autour de lui. C'est peu de dire que j'ai dévoré le tout! Et que je ne regarderai plus jamais une betterave de la même manière!

critique par Chiffonnette




* * *