Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

La sanction de Trevanian

Trevanian
  Shibumi
  La sanction
  Incident à Twenty-Mile
  The Main

Trevanian est l'un des pseudonymes de l'écrivain américain, William Rodney Whitaker, né en 1931 à New York et décédé en 2005.
Il a également publié sous les pseudonymes de Nicholas Seare et Beñat Le Cagot.

La sanction - Trevanian

Les punitions sont sévères
Note :

   "-Comme la vie doit être simple pour vous.
   - Non, la vie n'est pas simple. La plupart des gens que je rencontre le sont."

   
   "La sanction" commence comme un roman d'espionnage classique avec un héros très sûr de lui, accumulant les compétences (à la fois professeur d'art et alpiniste renommé). Le fait de vivre dans une église et de collectionner les tableaux de maître lui confère un côté baroque original mais se révèle aussi fort onéreux. Il faut donc que notre héros remplisse des missions de contre-assassinats, appelées sanctions pour le compte d'une organisation secrète américaine. La dernière en date lui vaudra d'affronter l’une des plus dangereuses montagnes des Alpes, l'Eiger en compagnie de trois hommes parmi lesquels il devra trouver celui à abattre.
   
   Tour à tour cinglant et péremptoire, "Mon admiration pour vous a trouvé de nouvelles limites", Jonathan Hemlock, qui tient les autres à distance, repousse à toutes forces les sentiments et pratique la sexualité comme une hygiène, risquait de ne pas conserver longtemps mon attention.
   
   Heureusement la révélation de ses failles au bout d'une centaine de pages m'a permis de le suivre avec plaisir au fil de ses aventures..
   
   Que ceux qui n'apprécient pas spécialement l'alpinisme se rassurent, cet aspect ne représente qu'une toute petite partie du livre.
   
   Notons au passage un dialogue, très cinématographique au demeurant, mêlant scène de séduction et de boulot où le lecteur est amené à deviner les comportements des protagonistes entre deux échanges d'informations. Savoureux!

critique par Cathulu




* * *