Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

Le Médecin d’Ispahan de Noah Gordon

Noah Gordon
  Le Médecin d’Ispahan
  Le Dernier Juif

Américain, né le 11 novembre 1926 à Worcester dans le Massachusetts.
Massachusetts dans lequel il vit avec son épouse et ses trois enfants.
Il a été journaliste scientifique et directeur de journaux médicaux avant de se consacrer à l’écriture de romans. Ces thèmes favoris sont : la médecine et l´histoire de la culture juive.

Le Médecin d’Ispahan - Noah Gordon

A la découverte du monde et de la médecine du XIe siècle.
Note :

   En Angleterre, au XIe siècle, Robe J. Cole, l’orphelin devenu malgré lui barbier-chirurgien, découvre sa vocation : il veut soulager les souffrances des autres, il veut devenir un médecin. Mais pas un charlatan comme tant de médecins de son époque ; il veut étudier la vraie médecine au côté des plus grands praticiens du monde. Pour cela il devra se rendre en Orient à Ispahan, auprès Ibn Sina (Avicenne). A la mort du maître barbier, qui l’a recueilli au décès de ses parents et qui lui a enseigné tout ce qu’il savait – c’est à dire pas grand chose -, il décide d’effectuer le périple jusqu’en Perse, pour accomplir sa destinée.
   En traversant le monde, de l’Angleterre à l’Inde et de la Perse à l’Ecosse, ses péripéties l’amèneront à découvrir les populations du XIe siècle et leur mode de vie : à chaque peuple ses moeurs, ses coutumes, ses croyances et sa culture. Sur les routes d’Orient, pour préserver sa vie en pays Mahométan, il devra dissimuler son identité chrétienne sous celle plus tolérée d’un juif. A Ispahan, aux côtés des plus grands érudits de l’époque, il accédera à l’enseignement de la philosophie, des mathématiques, apprendra ce qui se fait de mieux en médecine au XIe siècle, et deviendra un disciple du grand Ibn Sina. L’Amitié et l’Amour l’attendent aussi sur les routes du monde et en Perse où il fondra une famille. Mais de terribles événements viendront perturber et briser le fragile équilibre si difficilement élaboré ; il faudra alors à Robe prendre de grandes décisions pour préserver les siens.
   
   Dans un style très agréable, fluide, coloré et vivant, Noah Gordon nous livre une formidable épopée, des plus captivantes. Le riche contenu historique donne à ce roman un surprenant parfum d’authenticité qui ravira les amateurs d’aventure comme les amateurs d’Histoire. Une nouvelle fois on ne peut qu’être admiratif devant l’excellent travail de recherche et de documentation que l’auteur a réalisé en préalable à l’écriture de ce roman - comme c’est souvent le cas, dieu merci, avec les bons romanciers historiques.
   Comme certains avant moi, même si l’histoire est toute différente, je suis tenté de faire des comparaisons avec « les Piliers de la Terre » de Ken Follett : on y retrouve la même qualité narrative, la même générosité dans le verbe et les ingrédients similaires qui font de ce roman d’aventure un joyau au succès mérité.

critique par Hervé M




* * *