Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

L'indifférent et autres textes de jeunesse de Marcel Proust

Marcel Proust
  Sur la lecture
  Du côté de chez Swann -1- Combray
  Du côté de chez Swann -2- Un amour de Swann
  Du côté de chez Swann -3- Noms de pays : le nom
  À l'ombre des jeunes filles en fleurs -1- Autour de Mme Swann
  À l'ombre des jeunes filles en fleurs -2- Noms de pays: le pays
  Albertine disparue
  Le côté de Guermantes - I -
  Le côté de Guermantes -II-
  Sodome et Gomorrhe I & II
  L'indifférent et autres textes de jeunesse
  Contre Sainte-Beuve
  La prisonnière
  Chardin et Rembrandt
  Le temps retrouvé
  Journées de lecture

Vous trouverez sur ce site la fiche de l'ouvrage que Alain de Botton a consacré à Marcel Proust, celle du "Marcel Proust 1871-1922" par George D. Painter, ou "Une saison avec Marcel Proust " de René Peter; et celle de "Madame Proust" d’Evelyne Bloch-Dano, tandis que Céleste Albaret, la fidèle bonne, a parlé ici de "Monsieur Proust" .

Pietro Citati vous aidera à mieux comprendre La Recherche, tandis qu'André Didierjean la rapproche des neurosciences.

Et serez-vous surpris d'apprendre que dans les camps, on s'est parfois soutenu à grands coups de Littérature et que Proust en était, comme en témoigne Joseph Czapski ? ... Et on parle aussi de Proust avec Marie-Odile Beauvais dans "Proust vous écrira", ainsi qu'avec "Le Paris retrouvé de Marcel Proust" de Henri Raczymow; "La petite cloche au son grêle" de Paul Vacca et même dans les policiers avec "Meurtre chez tante Léonie" d' Estelle Montbrun et dans la rubrique Cuisine avec "Proust, la cuisine retrouvée" de Anne Borrel.

Et pour les incurables, ceux que même la pelisse de Marcel intéresse: "Le manteau de Proust" de Lorenza Foschini, tandis que certains, tels Gaspard Koenig développent des personnages secondaires.
Sans oublier Christophe Pradeau
Et pour finir sur une note légère, vous pouvez même sourire avec Proust.
 



Amis proustophiles ou même proustolâtres, participez!.


* Citations dans la rubrique "Ce qu'ils en ont dit"

L'indifférent et autres textes de jeunesse - Marcel Proust

Suivi de “Souvenir” et “Avant la nuit”
Note :

   Il s’agirait de textes de jeunesse de Marcel Proust, parus dans des revues, qui furent récemment rassemblés. Je les ai lus-écoutés pour ma part sur support mp3, lus par André Dussolier.
   «L’indifférent» aurait été écrit en 1893, Marcel Proust avait alors vingt-deux ans. Très mondain, ce texte nous conte la déception de Madeleine de Gouvres, jeune veuve, belle, intelligente, de la société parisienne, dans sa tentative pour séduire Lepré. C’est lui l’indifférent. Lepré est considéré par la société parisienne comme raisonnablement intelligent mais tout aussi raisonnablement sans grand éclat. Pour quelle raison Madeleine de Gouvres a-t-elle décidé d’en faire une de ses victimes… ? Toujours est-il qu’elle s’emploie à séduire ce Lepré, qui se comporte fort courtoisement avec elle, mais seulement courtoisement. Marcel Proust s’emploie à montrer les transformations qui s’opèrent chez Madeleine de Gouvres au fur et à mesure que ses tentatives s’avèrent vouées à l’échec. C’est elle finalement qui est piquée et qui devient victime, une auto-victime qui se rend malade de n’avoir pas su séduire Lepré. Il faut dire que Lepré a un secret, un vice caché, que quelques hommes complaisants révèleront à Madeleine de Gouvres et qui lui feront comprendre à l’occasion qu’elle n’a aucune chance.
   Tout ceci avec le vocabulaire, la sensibilité et le style de Proust en fait une petite chose plaisante vite écoutée – et par conséquent vite lue.
   
   Les deux autres textes, plus courts, semblent plus mineurs:
   
   * « Avant la nuit » est la confession d’une femme sur le point de mourir auprès de son meilleur ami, son soupirant éternel peut-être, d’un secret qu’elle ne veut pas emporter dans la tombe: elle lui confesse des amours homosexuelles. C’est très délicatement traité, dans une ambiance très XIXème siècle. J’imagine que ce genre de texte devait choquer en son temps?
   
   * « Souvenir » est plus éthéré et parle de la puissance du souvenir d’odeurs, de parfums. Comment ceux-ci, associés à des rencontres, des émotions, peuvent à distance des ans remuer des êtres.
   
   
   PS: La version papier comprend un quatrième texte: "Contre l'obscurité"

critique par Tistou




* * *