Lecture / Ecriture
    Accueil     Lecture     Ecriture     Rencontres     Auteur du mois     Ce qu'ils en ont dit     Contacts    

White Palace de Glenn Savan

Glenn Savan
  White Palace

White Palace - Glenn Savan

Une belle histoire d'amour
Note :

   "Il voulait se pelotonner dans la chaleur de son aisselle et hiberner là tout l'hiver."
   
   Max, vingt-sept ans , rédacteur publicitaire en devenir, veuf toujours éploré et abstinent, se retrouve il ne sait trop comment dans le lit de Nora, la quarantaine débutante, serveuse au White palace, fast-food du pauvre.
   
   Antithèse absolue de son épouse et de lui même, Nora se révèle quasiment impossible à définir par Max. Tout juste arrive-t-il à dire qu'elle est callipyge. Tout les oppose donc et surtout la honte de Max à l'idée de présenter cette femme pauvre, inculte et mal dégrossie à sa famille et ses amis. Et pourtant il lui est impossible de mettre un terme à cette love-story...
   
   Histoire d'amour qui se joue des convenances "White palace" est un pur délice. Glenn Savan contourne avec adresse chaque écueil attendu (interprétation psychanalytique sauvage, tentation de Pygmalion) et on n'en lâche plus ces deux héros qui se prennent le nez, en croisant les doigts pour que tout finisse bien.
   
   L'auteur nous offre également un portrait décapant de la société de consommation américaine et du monde de la pub, particulièrement réjouissant. Une réussite à tous points de vue.
   
   514 pages qui en paraissent moitié moins.
    ↓

critique par Cathulu




* * *



Drôle, touchant, romantique, sensuel
Note :

   Max, 27 ans, brillant publicitaire, a perdu tout intérêt pour les femmes depuis la mort de la sienne dans un accident de voiture. Alors qu’il vient de fêter l’enterrement de vie de garçon d’un de ses copains, il rencontre par le plus grand des hasards au White Palace une serveuse qui ne sait pas qui est Cromwell et que tout oppose à lui, ancien professeur plutôt beau gosse et cultivé alors qu’elle n’est franchement pas terrible et inculte. Mais contrairement à toute attente, entre eux cela fonctionne et plutôt bien…
   
   Des passages très émouvants notamment quand Nora s’étonne de voir un homme aussi gentil avec elle. Elle n’a en effet pas l’habitude qu’on soit aux petits soins pour elle. Des moments drôles. Du romantisme. De la sensualité.
   
   Un livre très bien écrit qui raconte l’improbable rencontre entre deux être meurtris par la vie et que tout éloigne : la condition sociale mais aussi l’âge, la façon de vivre, le réseau social.
   
   C’est beau, profond, tendre et on en redemande. Un récit qui fait la part belle au sexe sans jamais être vulgaire. Et qui montre le poids du paraitre et des conventions sociales.
   
   Je me suis régalée!
   
   
   "-Max, je n’en crois pas mes oreilles. Tu sors avec une femme depuis plus d’un mois et tu ne m’en as jamais parlé? Mais pourquoi, bon sang?
   -Parce que, dit Max, qui souffla de façon absolument interminable, elle ne va pas te plaire."

critique par Éléonore W.




* * *